Les scientifiques

Dominique de Martel

 

Enseignant spécialisé dans l’art des jardins, Directeur d’établissement de formation,

Chef de projet nommé par le Ministère de l’Agriculture pour la création de programmes de formation en France et à l’étranger, membre de la commission de labellisation des parcs et jardins à la DRAC. Il s’attache à montrer que le jardin est le reflet culturel et artistique de la société française, du moyen âge à nos jours.

Il a écrit deux essais

 « Un homme, une femme, Une œuvre au Nord Togo  » Éditions Edilivre – 2017

De retour après leurs études en France, Séda et Tiyéda, couple du Nord-Togo, veulent prendre part au développement de leur pays en puisant dans la culture traditionnelle les ressources nécessaires pour relever les défis d’un pays en proie à des enjeux vitaux.
Ils s’installent dans leur village natal car pour eux, c’est dans le terreau du monde rural qu’il faut rechercher les racines et la vocation de paysan d’aujourd’hui. Les femmes tiennent un rôle essentiel et incontournable dans le développement d’un pays. 
Ils créent le Centre International de Développement Agropastoral (CIDAP) où ils développent la formation « action » ouverte à tous. Le CIDAP sera également le lieu du respect des coutumes et de la préservation des espèces en voie de disparition.
Aux jeunes en quête de confort et de revenus et qui désertent les villages, Séda et Tiyéda veulent expliquer que le village recèle de potentialités à découvrir et à exploiter à mettre à portée d’homme et de femmes de bonne volonté. Le combat de Séda et de Tiyéda pour transformer la pauvreté en richesse se situe autant d’un point de vue matériel que spirituel.
Mais le retour au village, alors qu’ils sont diplômés, suscite l’interrogation de leurs compatriotes. Les autorités les suspectent de mettre en place un lieu d’expression propice aux critiques et à la remise en cause. Malgré les difficultés et les menaces qui ont pesé sur eux,  projet de mise à mort de Séda, leur enlèvement et les interrogatoires musclés, ce couple a continué inlassablement son œuvre.  Aujourd’hui, les latérites de Doufelgou sont devenues deux sites agro écologiques utilisés pour la formation des cadres du développement rural.
La création de l’éco village de Natoun s’inscrit dans la continuité du CIDAP.
La fondation Féconder les Terres et Cœurs Arides inscrira durablement l’œuvre de Séda et Tiyéda dans la grande aventure humaine.

« le jardin des hommes – enjeux de pouvoirs, quête de savoirs » Nombre7 Éditions à paraître

Retrouvez le pour une

Conférence le samedi 5 octobre de 10h15 à 12h15 ► Dominique de Martel Le jardin français, fondements culturels et reflets dans les sociétés

Facebooktwitter

La Gloire de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol Harcourt 1948

 

En 2024, ce sont les cinquante ans de l’anniversaire de la mort de Marcel Pagnol, il nous a semblé important de mettre en lumière l’œuvre de Pagnol. Derrière les galéjades et la peinture de l’esprit provençal, il nous montre surtout un tableau universel des sentiments, des joies, bonheurs et peines, petitesses et grandeurs des hommes.

Le célèbre écrivain fut , tout à la fois, écrivain, dramaturge, cinéaste et producteur français.

Fils d’instituteur, il fait ses études au lycée Thiers de Marseille, puis obtient sa licence d’anglais et devient professeur à Aix-en-Provence; il enseigne ensuite à Paris, au lycée Condorcet. Il se découvre très jeune une passion pour l’écriture dramatique, et devait publier dès 1922 un drame en vers: « Catulle ». Il fonde également la revue Fortunio, ancêtre des Cahiers du Sud. Après deux pièces écrites en collaboration avec Paul Nivoix, « Tonton » et « Les Marchands de Gloire », qui sont représentées à Paris, Marcel Pagnol atteint au succès avec les deux premières pièces qu’il compose seul: « Jazz » (1927), et surtout « Topaze » (1928), l’une des pièces les plus constamment reprises du répertoire contemporain.

La suite de sa carrière devait se partager entre le théâtre et le cinéma, ce qui allait faire de lui le maître du « théâtre filmé », grâce en particulier à sa célèbre trilogie marseillaise : « Marius », « Fanny » et « César », écrite pour la scène avant qu’il l’adapte pour l’écran. Au septième art, il donne entre autres : « Merlusse », « Cigalon », « Le Schpountz », « La Fille du puisatier », « La Belle meunière », « Manon des sources », ainsi que plusieurs films inspirés de l’œuvre d’un autre provençal, Jean Giono : « Angèle », « Regain », « La Femme du boulanger ». Il est servi par les plus grands interprètes de l’époque : Louis Jouvet, Raimu, Pierre Fresnay, Fernandel.

Marcel Pagnol a su faire revivre dans son œuvre une Provence vivante, dépeignant entre rire et émotion l’âme et les mœurs méridionales. Son talent, qui dépassait les frontières, l’avait immortalisé dès avant son élection à l’Académie, à quarante-sept ans seulement, le 4 avril 1946, par 15 voix au fauteuil de Maurice Donnay, qui avait occupé son siège de 1907 à 1945. Sa réception, le 27 mars 1947, par Jérôme Tharaud, est filmée, ce qui constituait une première dans l’histoire de l’Académie française.

Après 1956, il s’éloigne du cinéma et du théâtre, et entreprend la rédaction de ses « Souvenirs d’enfance », composé de quatre livres : « La Gloire de mon père » (1957), « Le Château de ma mère »( 1957), « Le Temps des Secrets « (1960) ou encore « Le Temps des Amours »(1977), qui fut publié à titre posthume.

Il repose au cimetière de La Treille à Marseille.  

Source https://www.academie-francaise.fr/les-immortels/marcel-pagnol

 

 

Site officiel  

Marcel Pagnol

 

Nous l’évoquerons les

  • Dimanche 6 octobre de 15h15 à 12h15 ► Thierry Dehayes, professeur agrégé, spécialiste de Marcel Pagnol, lors de sa conférence  Marcel Pagnol, auteur populaire et sous-estimé.
  • Dimanche 6 octobre de 16h45 à 18hDominique Courait, comédien et metteur en scène, nous fera une lecture d’extraits tirés de l’œuvre de Marcel Pagnol. ÇA ME FEND LE CŒUR -Lecture Marcel Pagnol – La nostalgie chez Pagnol, de ses souvenirs d’enfance à ses créations théâtrale et cinématographique.
  • Et des expositions de reproductions des dessins des affiches et des couvertures de ses livres 

PROGRAMME ET ANIMATIONS 

 

 

 

Facebooktwitter

La littérature toujours

La littérature nous raconte des histoires, nous plonge dans d’autres existences, nous aide à construire notre récit personnel et influence les changements sociaux et politiques.

Astrid de Laage

Astrid de Laage


Astrid de Laage a fait des études de lettres et de science politique. Elle a travaillé chez
Larousse, puis participe à la création d’ateliers d’écriture à Lille et à Bruxelles avant de
rejoindre Aleph-écriture. Elle vit en Charente-Maritime. Ses nouvelles, Funambules, sont
parues en 2012. Son premier roman, Le ciel bleu n’est pas photogénique, en 2019. Dans son
dernier ouvrage, Astrid de Laage, lointaine cousine de Charlotte Corday, fascinée par son
destin, elle délaisse l’icône et les représentations convenues pour redécouvrir la femme.

     
De la main d’une femme – Charlotte Corday, une femme en quête de liberté – Éditions Grasset 2023

Le portrait d’une lointaine aïeule et meurtrière de Jean-Paul Marat. Les manuels d’histoire parlent souvent du parcours de Marat. Personnage historique du 18ème siècle et figure de l’ami du peuple. Le nom est ainsi resté gravé de mémoire en mémoire. Mais que sait-on de Charlotte Corday qui a assassiné Marat ? Peu de choses vraisemblablement. C’est pourquoi Astrid de Laage a décidé de raconter la vie de cette jeune de femme de 24 ans. Qui plus est, Charlotte Corday est une lointaine parente de l’auteur. Aussi, celle-ci est comme une présence mystérieuse dans la lignée, une énigme qu’il était temps de résoudre.

Retrouvez la pour une

Rencontre Littéraire le samedi 5 octobre 15h30 à 16h30 ►Astrid de Laage De la main d’une femme  Charlotte Corday, une femme en quête de liberté 

Christophe Léon

Christophe Léon


Auteur et romancier français, il a publié, outre une quinzaine de romans, recueils de
nouvelles, essais en littérature générale, plus de 50 romans jeunesse pour les ados.
La protection de l’environnement, les faits de société et les dangers de la
mondialisation sont les thèmes qu’il aborde à travers ses livres.
Dernière parution un roman jeunesse  #StopAsianHate  Éditions Le Muscadier 2024 et un roman polar jeunesse L’affaire Ryan Lacombe Éditions Oskar 2024

Si c’est une femme

 

Parcours singulier à travers le temps d’une Berbère exceptionnelle embarquée par amour dans la grande Histoire, une femme qui s’est affranchie des codes de son époque.

Retrouvez le pour une

Rencontre Littéraire le samedi 5 octobre de 16h45 à 17h45 ► Christophe Léon Si c’est une femme . Le roman vrai de Fathima, seule femme spahi de la Première guerre.

Gérard Guerrier

Gérard Guerrier


L’éclectisme de Gérard Guerrier lui a déjà permis de vivre plusieurs vies avec passion
: ingénieur-plongeur, dirigeant d’entreprise, accompagnateur en montagne, pilote
d’aile delta, journaliste et écrivain-voyageur… Après un drame familial, l’écriture
devient le moyen de « continuer à vivre malgré tout » et d’essayer de comprendre
les arcanes du destin. Il travaille ainsi sur les notions de risque, de peur, d’aventure
et de courage.

Son dernier ouvrage est

Rêves d’Icare – Éditions Paulsen – oct 2023

 

Il vient pour ses deux livres 

Éloge de la peur
Du courage

Éditions Paulsen 

Retrouvez le pour une

Rencontre Littéraire samedi 5 octobre de 14h à 15h15 ► Gérard Guerrier Éloge de la peur et Du courage 


Jacques-Edmond Machefert

Jacques-Edmond Machefert


Professionnel de l’audiovisuel il aime les mots, les images et le jazz. Tous ces éléments se
retrouvent dans ces très réussis romans policiers. Il entretient aussi une passion pour la
Saintonge qu’il connait si bien et qui est présente dans la plupart de ses livres.


Emportés par la houle – Éditions Terres de l’Ouest 2024

Pendant que le festival « Un Violon sur le Sable » bat son plein à Royan, d’étranges personnages hantent les bords de Seudre. Un ton décalé, une écriture espiègle, ce Thriller made in Charente-Maritime tient toutes ses promesses.

Retrouvez le pour un

P’tit Déj en compagnie de le dimanche 6 octobre à 9h ► Jacques-Edmond Machefert Emportés par la houle

Le Lauréat du Prix des lecteurs Au Large Au loin 

Nous le rencontrerons lors de la

Remise du Prix des lecteurs et rencontre avec l’auteur lauréat le dimanche 6 octobre de 14h à 15h 

PROGRAMME ET ANIMATIONS 

Facebooktwitter

Olivier Bleys – Invité d’honneur 2024

Invité d’honneur 2024 de notre festival  Olivier Bleys

Olivier Bleys

 

Olivier Bleys est un écrivain qui touche à tous les genres : romans, essais, récits de voyage, bandes dessinées, roman graphique, récit d’anticipation… L’ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues, et lui a valu de nombreuses récompenses. 

Son avant-dernier roman, Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (Albin Michel, 2015), a figuré dans la sélection du prix Goncourt et parmi les finalistes du prix Goncourt des lycéens.

Il est considéré comme  » l’un des meilleurs romanciers de sa génération  » (JC Perrier, Livres Hebdo). 

« Une écriture classique, tenue, précise, superbe » (Bernard Pivot, le Journal du Dimanche)

Il est un écrivain-voyageur, ou plutôt un écrivain-marcheur, comme il se nomme, lui-même, membre de la Société des Explorateurs français depuis 2016.

Rencontre Littéraire

Antarctique

L’auteur présente avec son dernier opus Antarctique, un réjouissant huis clos polaire d’où se dégage une vision guère optimiste de la nature humaine.

Olivier Bleys Antarctique

Antarctique – Éditions Gallimard 2022

Olivier Bleys a imaginé un thriller polaire soviétique, oppressant et absurde. /…/ Le crescendo de violence est bien rendu, avec quelques scènes surréalistes : la folie mystique de Vadim, qui porte désormais accroché à son cou une icône de sainte Olga de Kiev ; l’épopée tragique du 404, un monstre de 28 m2 et 15 mètres de long, pour rejoindre Vostok. Sans parler de l’épilogue, un brin immoral. Antarctique est un roman atypique dans l’œuvre d’Olivier Bleys, très réussi !

Livres-Hebdo

Projection/Rencontre 

La Marche aux étoiles

À partir d’un constat, de tout temps, les étoiles et la Lune ont accompagné les nuits de l’être humain. À la fois guide et source d’inspiration, le ciel nocturne occupe une place centrale dans la vie d’homo-sapiens. Hélas, depuis les débuts de l’ère industrielle, les étoiles se sont éclipsées. Quand vient la nuit, combien d’entre nous ont la chance d’observer un ciel pur, à l’obscurité parfaite ?

Un projet et une aventure d’Olivier Bleys et Julie Philippe sont nés.

La « marche aux étoiles » combine une aventure pédestre et un périple en campervan, deux parcours parallèles pour illustrer deux états du ciel californien : le « ciel pur des origines » dont subsistent des poches dans le désert intérieur et le « ciel ébloui des métropoles » qui domine les régions urbanisées du littoral.

Ce projet hybride a consisté, d’une part, à explorer à pied, en partie de nuit, des réserves de ciel étoilé ; d’autre part, à longer en van électrique la côte pacifique. Tout au long, des entretiens ont été réalisés avec des astronomes, entrepreneurs du spatial, militants de la préservation du ciel noir et autres acteurs du secteur.

Retrouvez le pour une Projection/Rencontre le samedi 5 octobre à 14h

Retrouvez le pour une rencontre littéraire le dimanche 3 octobre à 15h15

 

Facebooktwitter

Festival ÉVASION 2024

S’évader vers le meilleur de notre monde… Les nouvelles de notre monde sont souvent mauvaises, inquiétantes et même, violentes. Durant le festival de Thénac 2024, les dures réalités du monde ne seront pas occultées mais elles n’occuperont pas toute la place. Loin de là !

Partout dans le monde, des millions de personnes proposent tous les jours des gestes amicaux, des interventions positives, des démarches constructives, des initiatives généreuses. Nous demanderons à nos invités, écrivains, scientifiques, grands voyageurs et artistes, de nous laisser entrer dans leurs univers et, à leur façon, de nous parler de la planète. Ils sont passionnés par le fonctionnement du monde, les beautés de la nature, les progrès de la science, la complexité des chemins de l’histoire. Ils observent les dérives, les urgences. Ils cherchent, découvrent, expliquent, voyagent avec leur corps souvent mis à rude épreuve mais aussi avec leurs connaissances des territoires proches ou lointains, leur sensibilité et leur dextérité avec la langue française.

Grâce à leurs livres, leurs films ou leurs œuvres artistiques, le partage et les échanges seront approfondis et agréables. En images, nous suivrons les creuseurs de baobabs et nous traverserons le pays des brumes. Nous marcherons vers les étoiles et partirons vers l’ile sentinelle de Clipperton. Nous séjournerons aussi dans une station polaire de l’Antarctique. Pour mieux les protéger, nous sillonnerons les océans avec Tara , un laboratoire flottant. Notre imaginaire sera fortement sollicité avec les dessins magiques des temples d’Angkor ou des brousses africaines. Quel bonheur aussi de retrouver les univers drôles et touchants de Marcel Pagnol (2024 marquera les 50 ans de sa disparition). Ce sont quelques exemples des moments que pourront vivre les visiteurs du festival ÉVASION de Thénac. La liste est ici bien incomplète !

Mais, participer au festival et y passer du temps, c’est, à coup sûr, être étonné, surpris ou enchanté par ce qu’un cinéaste a appelé « les noblesses du monde ».

L’association « l’Écriture prend le large » remercie tous ses partenaires publics ou privés et spécialement la Commune de Thénac qui nous accompagne depuis l’origine. Nous souhaitons aussi rendre hommage à tous nos bénévoles, sans qui rien ne serait possible, pour leur fidélité, leur bonne humeur et leur confiance.

Facebooktwitter

Prix Littéraire

PRIX DES LECTEURS       Au large Au loin

 COMMENT PARTICIPER ?

1

Constituez un groupe d’au moins 3 lecteurs (le nombre de participants est illimité).

Et participez au prix Au Large Au loin entre avril et septembre 2024

Donnez un nom à votre groupe : ex. Les Pépites, Le Cercle des amateurs…, La Médiathèque de…

Choisissez un chef de groupe qui sera notre interlocuteur.

Demandez votre formulaire d’inscription par mail assoclep2l@gmail.com

ou  téléchargez-le 

  • format PDF

FORMULAIRE D’INSCRIPTION 2024

  • format DOCX

FORMULAIRE D’INSCRIPTION-2024

2

Procurez-vous les livres de la sélection.

Le groupe acquiert lui-même les livres : en les achetant en librairie, en les empruntant en bibliothèque

3

Échangez-vous les livres, discutez et votez pour votre préféré !

Chacun vote pour 1 seul livre.

Envoyez-nous vos votes par mail danigergiraud@wanadoo.fr  avant le 1 septembre 2024. Indiquez le nom de votre groupe et le nombre de voix pour chaque livre

4

Rendez-vous pour la remise du Prix des Lecteurs le

Dimanche 6 octobre 2024 14 H au Festival ÉVASION de Thénac

Rencontrez le gagnant et assistez à la remise du prix Au large Au loin (dotation de 600€ pour le lauréat).

LA SÉLECTION

La dette

D’Isabelle Flamand ( Éditions L’Harmattan, 13,50€)

L’histoire d’Alice, qui découvre l’univers du Vanuatu grâce à un homme.

« Les mythes océaniens et la tragédie de la colonisation. La musique, évidemment. L’art, tout autant. Pêle-mêle, elle découvrait les herminettes, le peuplement du Pacifique, les dessins dans le sable, les pirogues à balancier, la centaine de langues endémiques, les nakamals, le saut du Gaul à Pentecôte… Elle, était le produit de la mondialisation, de la colonisation consentie. Presque de la collaboration. Elle se sentait redevable. Elle se sentait endettée… »

Isabelle Flamand, romancière et enseignante en Charente-Maritime, a vécu en Nouvelle-Calédonie (à Lifou), où elle retourne régulièrement.

Les Éditions L’Harmattan publient des ouvrages sur les thèmes des sciences humaines et sociales, l’économie, le droit et la littérature.

Les lendemains barbares

De Pierre Debesson ( Éditions Ancre Latine, 8,92 €)

Milieu du XXIème siècle : Les deux seules valeurs prises en compte dans les échanges humains sont l’argent et la force. Il vaut mieux éviter de se retrouver sur la propriété d’autrui, surtout quand on possède une valeur marchande certaine. C’est pourtant ce qui va arriver à deux étudiants fortunés, retenus en otage par une famille de fermiers qui ne voit en eux que le moyen de réaliser un profit inespéré. Récit prémonitoire ou alerte sur les dérives de la société actuelle, ce roman projette une vision de la société à venir qui dérange.

Pierre Debesson habite dans le nord de la Gironde. Amoureux de lecture, passionné d’histoire, de littérature imaginaire et policière, il est passé « de l’autre côté du porte-plume » en 2006.

Les Editions Ancre-latine sont basées en Corse.

A la recherche de la Patagonie

de Marc Nouaux   ( Éditions  Elytis , 16,90 €)

«Je rumine pendant de longues heures notre manque de courage et d’audace, pense à tous ces aventuriers des siècles derniers qui ne s’encombraient pas des obstacles : ils les surmontaient. L’apprentissage de l’itinérance peut être à ce prix : celui des désillusions.» Récit de voyage où l’aventure démarre à Mendoza au milieu des vignes argentines et qui se poursuit jusqu’en Patagonie et en Terre de Feu en auto-stop.

Marc Nouaux, né sur les bords du bassin d’Arcachon, est auteur de récit de voyage. Il est maintenant installé à Athènes.

Elytis, est une maison d’édition bordelaise, spécialisée dans les livres et carnets de voyage,

Facebooktwitter

Olivier Bleys

Olivier Bleys

 

BIOGRAPHIE 

 

Écrivain confirmé, officier des Arts et des Lettres, Olivier Bleys a publié trente-six livres : romans, essais, récits de voyage, roman graphique, récit d’anticipation, bandes dessinées, surtout chez Gallimard qui l’a nommé en 2004 lecteur permanent et chez Albin Michel. L’ensemble de ses écrits sont traduits en onze langues et lui ont valu seize prix littéraires dont deux prix de l’Académie française et le Grand prix du roman de la Société des Gens de Lettres. Son roman Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (Albin Michel, 2015) a figuré dans la sélection du prix Goncourt et parmi les finalistes du prix Goncourt des lycéens.

Auteur de feuilletons radiophoniques (France Culture, France Inter), Olivier Bleys écrit aussi sur la musique, une source d’inspiration majeure. Son roman Concerto pour la main morte (Albin Michel, 2014), en lice pour le prix Interallié, a reçu l’éloge appuyé de Bernard Pivot. En février 2020 a été donné au Théâtre de l’Athénée à Paris un opéra dont il a écrit le livret, Les Bains Macabres (musique : Guillaume Connesson).

Olivier Bleys possède aussi une expérience approfondie des nouvelles technologies. Il a d’abord occupé au sein de sociétés d’édition numérique (Infogrames, Cryo, Index +…) des postes à responsabilité croissante, de chef de projet à directeur éditorial, avant de devenir scénariste multimédia indépendant.

Il est enfin conférencier bilingue, formateur et animateur d’ateliers d’écriture. 


Membre de la Société des Explorateurs français, Olivier Bleys a pris le départ d’un tour du monde à pied, par étapes, en 2010. Cette longue marche qu’il poursuit d’année en année a atteint Moscou en 2019. 

Il est considéré comme « l’un des meilleurs romanciers de sa génération » (JC Perrier, Livres Hebdo).

Son dernier opus, Antarctique, (Gallimard 2022) est un réjouissant huis clos polaire d’où se dégage une vision guère optimiste de la nature humaine. 

BIBLIOGRAPHIE

  • Antarctique (Gallimard, 2022)
  • Mon nom était écrit sur l’eau (Denoël, 2020)
  • Nous, les vivants (Albin Michel, 2018)
  • L’art de la marche (Albin Michel, 2016)
  • Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes (Albin Michel, 2015)
  • Toulouse-Lautrec, Collection Les Grands Peintres (Glénat, 2015)
  • Goya, Collection Les Grands Peintres (Glénat, 2015)
  • Haut vol (Gallimard, 2014)
  • Plus haut que les nuages ! (Le buveur d’encre, 2014)
  • Concerto pour la main morte (Albin Michel, 2013)
  • Le Maître de café (Albin Michel, 2013)
  • Chambres noires : Tome 3 (Vents d’Ouest, 2012)
  • Chambres noires : Tome 2 (Vents d’Ouest, 2011)
  • Voyage en francophonie : une langue autour du monde (Autrement, 2010)
  • Chambres Noires : Tome 1 (Vents d’Ouest, 2010)
  • Le Plafond de verre (Desclée de Brouwer, 2009)
  • Le Colonnel désaccordé (Gallimard, Blanche, 2009)
  • Semper Augustus (Gallimard, Blanche, 2007)
  • À l’heure (Virgile, 2005)
  • Le Jardinier d’Assise (Desclée de Brouwer, 2005)
  • Jules Verne (Nouveau Monde éditions, 2005)
  • L’Enfance de croire (Gallimard, Haute Enfance, 2004)
  • L’Épître à Loti, avec un frontispice de Alberto Giacometti (L’Escampette, 2003)
  • Le Voyage, avec la collaboration de Yi Pei Wang (Desclée de Brouwer, 2002)
  • Le Fantôme de la tour Eiffel (Gallimard, 2002)
  • Pastel (Gallimard, 2000)
  • Bleu (Gallimard, 2000. Réédition Folio en 2002)
  • Madagascar, premiers pas au pays d’argile, photographies de Christophe Bourgeois (Fer de Chances, 1999)
  • La Guerche, regards d’artistes sur un village de Touraine (Fer de Chances, 1998)
  • Le Prince de la fourchette (Arléa, 1995)
  • L’Île (Jacques Grancher, 1993)

Retrouvez l’auteur sur

                            

 

Facebooktwitter