Projection/Rencontre autour du film « Nul homme n’est une île »

 

Projection / Rencontre  autour du film documentaire  réalisé par Dominique Marchais, proposée par les associations Actions Village et L’Écriture prend le large.

avec le soutien financier de l’agglomération de Saintes Grandes Rives 

 “Nul homme n’est une île”

 14 juin – 20H30

salle Hélène Neveur 

Thénac (17)

En présence d’une dizaine de producteurs siciliens, membres de la coopérative Le Galline Felici

Le documentaire Nul homme n’est une île de Dominique Marchais  est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative “le Galline Felici” ( La Poule Heureuse)  en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun.  Animés par le bonheur de faire, de créer, d’inventer, de collaborer, de protéger la terre, les trésors qu’elle recèle. Ce sont des collectifs qui bâtissent, rendent un autre monde possible au quotidien. En Sicile c’est la coopérative des Galline Felici – Les Poules Heureuses – qui vaillamment bouscule les règles du jeu de la loi du marché. Des expériences qui prennent force d’exemples. Ces pionniers magnifiques nous disent tranquillement, joyeusement, que la solution sera collective ou ne sera pas : nous ne sommes définitivement pas des îles.

La coopérative des Galline à Catane, en Sicile.  regroupe 50 agriculteurs qui, après avoir été ruinés par la grande distribution, se sont réunis pour se lancer dans l’agriculture biologique avec des circuits courts qui se développent maintenant sur le territoire européen,  et qui offrent une juste rétribution aux agriculteurs.

            CE SUJET EST D’UNE ACTUALITÉ BRÛLANTE !!

Ce film accompagne les efforts novateurs de ces agriculteurs qui construisent un système économique qui part des aspirations de ses membres et non des contraintes imposées, de l’équité plutôt que de la pyramide des inégalités.

Ici, l’économie solidaire montre son efficacité et sa modernité. Les membres de cette coopérative ne se pensent pas comme des résistants à un système existant, mais comme des acteurs de changement et des pionniers qui espèrent être rejoints.

 

RÉSERVATIONS SUR HELLOASSO

Entrée adulte   ► 8€

Entrée adulte adhérent AV & EP2L ► 7€

Entrée enfant -12 ans ►  gratuit

 

 

Facebooktwitter

Prix Littéraire

PRIX DES LECTEURS       Au large Au loin

 COMMENT PARTICIPER ?

1

Constituez un groupe d’au moins 3 lecteurs (le nombre de participants est illimité).

Et participez au prix Au Large Au loin entre avril et septembre 2024

Donnez un nom à votre groupe : ex. Les Pépites, Le Cercle des amateurs…, La Médiathèque de…

Choisissez un chef de groupe qui sera notre interlocuteur.

Demandez votre formulaire d’inscription par mail assoclep2l@gmail.com

ou  téléchargez-le 

  • format PDF

FORMULAIRE D’INSCRIPTION 2024

  • format DOCX

FORMULAIRE D’INSCRIPTION-2024

2

Procurez-vous les livres de la sélection.

Le groupe acquiert lui-même les livres : en les achetant en librairie, en les empruntant en bibliothèque

3

Échangez-vous les livres, discutez et votez pour votre préféré !

Chacun vote pour 1 seul livre.

Envoyez-nous vos votes par mail danigergiraud@wanadoo.fr  avant le 1 septembre 2024. Indiquez le nom de votre groupe et le nombre de voix pour chaque livre

4

Rendez-vous pour la remise du Prix des Lecteurs le

Dimanche 6 octobre 2024 14 H au Festival ÉVASION de Thénac

Rencontrez le gagnant et assistez à la remise du prix Au large Au loin (dotation de 600€ pour le lauréat).

LA SÉLECTION

La dette

D’Isabelle Flamand ( Éditions L’Harmattan, 13,50€)

L’histoire d’Alice, qui découvre l’univers du Vanuatu grâce à un homme.

« Les mythes océaniens et la tragédie de la colonisation. La musique, évidemment. L’art, tout autant. Pêle-mêle, elle découvrait les herminettes, le peuplement du Pacifique, les dessins dans le sable, les pirogues à balancier, la centaine de langues endémiques, les nakamals, le saut du Gaul à Pentecôte… Elle, était le produit de la mondialisation, de la colonisation consentie. Presque de la collaboration. Elle se sentait redevable. Elle se sentait endettée… »

Isabelle Flamand, romancière et enseignante en Charente-Maritime, a vécu en Nouvelle-Calédonie (à Lifou), où elle retourne régulièrement.

Les Éditions L’Harmattan publient des ouvrages sur les thèmes des sciences humaines et sociales, l’économie, le droit et la littérature.

Les lendemains barbares

De Pierre Debesson ( Éditions Ancre Latine, 8,92 €)

Milieu du XXIème siècle : Les deux seules valeurs prises en compte dans les échanges humains sont l’argent et la force. Il vaut mieux éviter de se retrouver sur la propriété d’autrui, surtout quand on possède une valeur marchande certaine. C’est pourtant ce qui va arriver à deux étudiants fortunés, retenus en otage par une famille de fermiers qui ne voit en eux que le moyen de réaliser un profit inespéré. Récit prémonitoire ou alerte sur les dérives de la société actuelle, ce roman projette une vision de la société à venir qui dérange.

Pierre Debesson habite dans le nord de la Gironde. Amoureux de lecture, passionné d’histoire, de littérature imaginaire et policière, il est passé « de l’autre côté du porte-plume » en 2006.

Les Editions Ancre-latine sont basées en Corse.

A la recherche de la Patagonie

de Marc Nouaux   ( Éditions  Elytis , 16,90 €)

«Je rumine pendant de longues heures notre manque de courage et d’audace, pense à tous ces aventuriers des siècles derniers qui ne s’encombraient pas des obstacles : ils les surmontaient. L’apprentissage de l’itinérance peut être à ce prix : celui des désillusions.» Récit de voyage où l’aventure démarre à Mendoza au milieu des vignes argentines et qui se poursuit jusqu’en Patagonie et en Terre de Feu en auto-stop.

Marc Nouaux, né sur les bords du bassin d’Arcachon, est auteur de récit de voyage. Il est maintenant installé à Athènes.

Elytis, est une maison d’édition bordelaise, spécialisée dans les livres et carnets de voyage,

Facebooktwitter

Les ateliers

Deux ateliers ouverts à tous, sans aucune formation préalable au dessin ou à la peinture seront au rendez-vous de notre festival. Rien que du plaisir !

Espace 1954 1er étage

Samedi 5 octobre

14h à 15h30Samuel Chardon, carnettiste de voyage

Les personnages dans les carnets de voyage

Atelier adultes/ ados

Fourniture du matériel par l’association

Nombre de participants 15 maxi

Participation 10 €

Réservation conseillée : contact Nadine  06 13 26 75 94

Dimanche 6 octobre

14h à 15h30Aude Samama , auteure de bande dessinée et illustratrice

Portrait et/ou autoportrait en couleurs

Atelier enfants/ ados

Fourniture du matériel par l’association

Nombre de participants 15 maxi

Réservation conseillée : contact Nadine 06 13 26 75 94Facebooktwitter

Les animations jeunesse

LES ANIMATIONS JEUNESSE

Les animations jeunesse seront au rendez-vous de notre festival Évasion.

Parc Château Maguier 

Samedi 04 octobre et dimanche 5 octobre 

 

De 14h30 à 18h – Espace Ô toit rouge

TICIA la conteuse

Liberté Poulailler Fraternité

14h30 à 15h ► 1re séance

 15h30 à 16h ►  2de séance

Contes, marionnettes et accompagnement audio

« Ici les animaux prennent la parole ! Vous apprendrez ainsi de la bouche de Cocotte comment il peut naître 5 poules d’une petite plume et comment Poulette et ses amis donnèrent les ailes de la liberté à leur ami le cochon . 

Des histoires de plumes qui sous leurs légèretés apparentent dévoilent des idées nobles et courageuses ».

Durée : 30 mn

Jauge : 15 personnes/séance.

Public : à partir de 7 ans et jusqu’à 99 ans.

Réservation conseillée, préciser la séance choisie : contact Nadine 06 13 26 75 94

Sur les ailes du conte

16h30 à 17h  ► 1re séance

17h30 à 18h ► 2de séance

Contes et accompagnement au Am Drum

« Quelques notes de musique au Am Drum et un prince fait son entrée : amour et baguette magique se succèdent suivis d’une histoire étourdissante, étonnante, ébouriffante ! Et là vous êtes sur les chemins extravagants de votre imagination… et de la mienne ! »

Durée : 30mn

Jauge : 15 personnes/séance.

Public : à partir de 4 ans et jusqu’à 99 ans

Les enfants de 4/6 ans devront être accompagnés d’un adulte.

Réservation conseillée, préciser la séance choisie : contact Nadine 06 13 26 75 94

 

 

.     

 

 

 

Et tout le long du festival, activité dessin

sur le stand de Marthe Castagneyrol

Facebooktwitter

Les projections – rencontres

LES PROJECTIONS – RENCONTRES

Salle Hélène Neveur

Les projections-rencontres  seront au rendez-vous de notre festival Évasion.

Samedi 5 octobre


14h-15h15 ► Olivier Bleys

La Marche aux étoiles 

Le projet s’est déployé en Californie aux États-Unis, un état où, tout à la fois, se concentrent les industries spatiales les plus nuisibles à la qualité du ciel noir et les communautés les plus engagées dans sa préservation. La « marche aux étoiles » combine une aventure pédestre et un périple en campervan, deux parcours parallèles pour illustrer deux états du ciel californien : le « ciel pur des origines » dont subsistent des poches dans le désert intérieur et le « ciel ébloui des métropoles » qui domine les régions urbanisées du littoral.

15h30-16h45► Katia Astafieff

La fille qui voulait voir l’ours

Une grande aventure en solitaire dans les Appalaches canadiennes. Récit en image d’une traversée d’un mois dans la forêt canadienne… avec les ours !

 

17h-18h►Sonia Privat

On the road again

 

 

Sonia Privat se consacre à représenter ces terres lointaines qui l’inspirent tant, notamment l’Afrique et l’Inde. Elle nous emmènera de nouveau sur ses chemins où elle peint inlassablement et aime capturer l’expression d’un visage, tenter de dévoiler la profondeur de l’âme.

 

Dimanche 6 octobre


14h-15h30 ► Stéphane Dugast


Clipperton, l’île sentinelle

 

Direction le cœur du Pacifique et l’une des dernières îles désertes du monde : Clipperton. Surpêche, pollution, trafic de drogues, montée du niveau des océans, biodiversité menacée… ce caillou de la république française est aux premières loges des dérèglements de notre planète, et ce malgré sa taille et son total isolement. Suite à 3 expéditions sur l’ile de Clipperton en 2001, en 2003 et en 2015, Stéphane Dugast s’est passionné pour cet atoll du bout du monde qui nous en dit beaucoup sur les enjeux planétaires actuels.

Conférence parrainée par Espace Mendes France Poitiers et NACSTI

 

15h45- 16h45 ►Jean-Yves Simon

Angkor

Jean-Yves Simon, peintre, écrivain et voyageur nous plongera dans la magie des temples et des arbres   sur le site archéologique d’Angkor. Pris de passion pour ce lieu dont il jugeait « insensé qu’un pareil tas de gravats puisse rendre aussi heureux », il effectua, à partir de 2013, quatre voyages en terre Khmer.


17h- 18h ►Caroline Moireaux

Les Pieds Libres

Partie le 1er juin 2011, Caroline Moireaux est revenue en France après 8 ans de voyage autour du monde majoritairement à pied, mais aussi à vélo et en bateau, plus de 53000 Km, 30 pays et des souvenirs plein la tête. Partie à la rencontre des gens, ce chemin l’a amenée à la rencontre d’elle-même.

 



Facebooktwitter

Les rencontres Littéraires

LES RENCONTRES LITTÉRAIRES

Espace 1954 1er étage  Rencontres


Samedi  05 octobre


14h -15h15 ►  Gérard Guerrier
Éloge de la peur &  Du courage

Dans un essai qui convoque philosophes, scientifiques et grands noms de l’aventure, Gérard Guerrier nous explique la peur et ses mécanismes. Puis, il  explore la notion complexe de courage : vertu physique, psychologique ou morale, unanimement célébrée depuis des millénaires.

15h30 16h30 ►Astrid de Laage
De la main d’une femme

Le 13 juillet 1793, Charlotte Corday, républicaine de 24 ans, assassine Jean-Paul Marat, député montagnard. L’auteure, sa cousine éloignée, retrace la vie de cette dernière de Caen à son exécution, redonnant une voix à ces personnages historiques et à leur entourage, en particulier aux femmes. Elle s’interroge sur les motivations de Charlotte mais préserve le mystère de cette décision personnelle.

 

 

 

16h45-17h45 ►Christophe Léon

Si c’est une femme

 

 Le roman vrai de Fathima. Une vie inventée (on ignore tout de cette femme, y compris son nom de famille, mais on dispose d’une photo d’elle reproduite par un article du journal français Le Miroir en 1915), de la seule femme spahi de la Première guerre, engagée en se faisant passer pour un homme afin de suivre son amant, un lieutenant de l’armée française. Des dizaines d’années plus tard, elle se raconte à Akila, une jeune fille du village de Tamatert au Maroc où Fathima s’est retirée, qui revivra à travers elle son épopée. Parcours singulier à travers le temps d’une Berbère exceptionnelle embarquée par amour dans la grande Histoire, une femme qui s’est affranchie des codes de son époque.

          

Dimanche 06 octobre

14h- 15h ►Le lauréat du Prix des lecteurs Au Large Au Loin 2024

Remise du Prix et rencontre avec l’heureux lauréat

           

15h15 -16h30►Olivier Bleys

Antarctique

Olivier Bleys Antarctique


     

Janvier 1961, dans la station polaire soviétique de Daleko, cinq hommes sont chargés par le Parti d’affirmer la présence russe dans la région. Vadim, l’un d’eux, convaincu que Nikolaï a triché durant leur partie d’échecs, le tue d’un coup de hache. A son réveil, leur chef Anton découvre le cadavre et enferme Vadim dans le cellier où la température culmine à -15°C.

Ce huis clos implacablement réglé se transforme en un roman d’aventures original et haletant, imprégné d’humour noir.

 

 

16h45-17h45 ►Dominique Courait Comédien et metteur en scène

Ça me fend le coeur

    La nostalgie chez Pagnol, de ses souvenirs d’enfance à ses créations théâtrale et cinématographique. Au travers de la lecture de divers extraits de l’œuvre de Marcel Pagnol      

Par Graines de Saltimbanque         

  

Facebooktwitter

Les grandes conférences

LES GRANDES CONFÉRENCES 

Salle Hélène Neveur


Samedi 4 octobre de 10h15 à 12h15

Dominique de Martel

Enseignant en retraite spécialisé dans l’art des jardins.

Le jardin français, fondements culturels et reflets dans les sociétés

L’Homme a eu très vite la volonté de domestiquer la Nature et il a ainsi développé une organisation sociale. Le jardin est au centre de cette démarche.

Les aspirations fondamentales de l’Humanité se retrouvent dans les jardins : sens artistique, recherche de l’harmonie, mise en ordre du monde, notion du sacré.

Cette conférence montrera comment, en France, se fera cette évolution.

Cette conférence a reçu le soutien des PAI (programmes d’animations d’initiatives) en 2024 de la Région Nouvelle-Aquitaine, qui encouragent la diffusion de la culture scientifique, technique & industrielle dans tous les territoires néo-aquitains.


Dimanche 5 octobre de 10h15 à 12h15

Thierry Dehayes

Enseignant en classes préparatoires, titulaire d’un Doctorat de Littérature consacré à Marcel Pagnol

Marcel Pagnol, auteur populaire et sous-estimé

 

Marcel Pagnol Harcourt 1948

 

Jusqu’il y a une vingtaine d’années, le nom de Marcel Pagnol n’apparaissait pas aux yeux de beaucoup d’universitaires et critiques littéraires comme celui d’un auteur « sérieux ». Lorsque je décidai de consacrer un Doctorat à cet écrivain, je me souviens que mon directeur de thèse m’avait indiqué qu’il serait seulement

le…troisième, alors qu’il y en avait cinquante-deux sur l’œuvre de Jean Giono.

D’où pouvait venir cette réserve, voire ce dédain, d’une certaine intelligentsia ?

Traditionnellement, en France on se méfie du succès. Il traîne quelque part l’idée que ce qui plaît au plus grand nombre est forcément de mauvaise qualité – point de vue qui peut s’avérer juste quand on évoque un effet de mode, mais pas à propos d’une œuvre (théâtrale, cinématographique, autobiographique, romanesque) qui demeure populaire depuis bientôt cent ans.

Ensuite, Marcel Pagnol était parfois vu depuis Paris comme un Marseillais (ce qui est presque vrai), et donc comme un « rigolo » (ce qui pour le compte n’est pas vrai du    tout).

L’objet de cette conférence est de remonter aux véritables sources du succès de l’œuvre de Marcel Pagnol.

Facebooktwitter

REGARDS DE CINÉASTES

Regards de cinéastes; nos deux grands films documentaires du festival qui nous offrent la vision de notre monde par des réalisateurs voyageurs, témoins de notre temps.

 

Vendredi 04 octobre 2024 à 20h30, salle H. Neveur

MAMODY, Le dernier creuseur de baobabs

 Projection en présence de son réalisateur, Cyrille Cornu

    

Dans le sud-ouest de Madagascar, le plateau Mahafaly est une terre très aride où il ne pleut que quelques fois dans l’année. Dans ces conditions de vie extrêmes, les habitants du petit village d’Ampotaka ont trouvé une solution unique pour stocker de l’eau. Ils creusent les baobabs pour les utiliser comme citernes vivantes.

Le film sur Mamody et son savoir-faire présente de façon ethnographique le lien exceptionnel qui unit les femmes et les hommes de cette partie de l’Île avec les baobabs. Ce film sensibilise sur l’importance d’une gestion responsable de l’eau, une ressource vitale dont la préservation sera cruciale pour nos sociétés dans le futur.

Le film a été multi récompensé en France et dans le monde

 

RÉSERVATIONS PAR CB UNIQUEMENT
  • Entrée 8 euros /  4 euros pour enfants – 12 ans 

  • Pass des 2 films des 4 & 5 octobre non-adhérents 14€ /adhérents 12€ /enfants – 12 ans 6€

 

Renseignements au 05 46 92 68 57 ou assoclep2l@gmail.com

 

Samedi 05 octobre 2024 à 21h , salle H. Neveur

AU PAYS DES BRUMES

En présence, de ses  réalisateurs  Sophie Planque et Jérémy Vaugeois

   

L’Europe a-t-elle un héritage animiste légitime au même titre que la Pachamama d’Amérique du Sud ou bien le shintoïsme du Japon ?

Et si oui, quel est-il ?

Aux pays des brumes, en Estonie, Lettonie et en Lituanie, au solstice d’hiver, le feu sacré qui célèbre le retour du soleil, ravive d’anciennes croyances millénaires oubliées dans le reste de l’Europe. Sophie Planque et Jérémy Vaugeois ont décidé de partir à vélo expérimenter l’hiver balte et de rencontrer celles et ceux qui font vivre ces cultures ancestrales. Un héritage singulier qui nourrit un rapport profond à la nature. Au gré des rencontres et des lieux symboliques parsemés tout au long de la route, les deux voyageurs recueillent les indices d’un vrai attachement aux origines et d’un rapport précieux au vivant dans toutes ses dimensions. Une itinérance hivernale, toute de blanc vêtu, “où même le silence se voit”.

         

 

RÉSERVATIONS PAR CB UNIQUEMENT
  • Entrée 8 euros /  4 euros pour enfants – 12 ans

  • Pass des 2 films des 4 & 5 octobre non-adhérents 14€ /adhérents 12€ /enfants – 12 ans 6€

 

Renseignements au 05 46 92 68 57 ou assoclep2l@gmail.com

 

 

 

Facebooktwitter

P’tit Déj en compagnie de

Samedi 5 octobre de 9h à 10h ►Espace 1954 RDC 

STÉPHANE DUGAST

TARA, histoire d’un engagement pour l’océan

Moment privilégié en compagnie de Stéphane Dugast qui nous parlera de TARA.

 ll y a vingt ans ils se lançaient un pari fou : sillonner les océans à bord d’un laboratoire flottant pour enfin les connaître et les comprendre. Tara était née. Une aventure humaine et scientifique hors norme racontée à travers des images somptueuses qui vous feront voyager sur tous les océans du monde. Etudier et protéger les océans, c’est prendre soin du système global de notre planète. C’est aussi la mission que s’est assignée la Fondation Tara depuis vingt ans.

Nombre de participants limité à 10

Participation 5€

Réservation obligatoire : contact Nadine 06 13 26 75 94

 

Dimanche 6 octobre de 9h à 10h ► Espace 1954 RDC 

JACQUES -EDMOND MACHEFERT

EMPORTÉS PAR LA HOULE

Moment privilégié en compagnie de Jacques-Edmond Machefert qui nous plonge une fois de plus dans une intrigue au cœur de la Charente Maritime.

Pendant que le festival « Un Violon sur le Sable » bat son plein à Royan, d’étranges personnages hantent les bords de Seudre. Leur attitude mystérieuse intrigue William, un ostréiculteur du bassin de Marennes-Oléron. Sans imaginer les dangers que sa curiosité lui fait courir, ce quadragénaire romanesque entame alors une enquête dont les enjeux le dépassent. Au point que l’enchaînement des événements va bouleverser sa vie…

Un ton décalé, une écriture espiègle, ce Thriller made in Charente-Maritime tient toutes ses promesses.

Nombre de participants limité à 10

Participation 5€

Réservation obligatoire : contact Nadine 06 13 26 75 94

 

Facebooktwitter

Au rendez-vous de la jeunesse

Auteure BD, dessinatrice et conteuse  seront à notre rendez-vous du festival. Ils offriront des animations  aux enfants, de tous les âges, durant les deux journées , des animations gratuites et de qualité.

Aude Samama

Aude Samama

 

Auteure de bande dessinée et illustratrice française, elle a la particularité de ne travailler qu’en peinture, dans un style rappelant aussi bien l’expressionnisme que la bande dessinée picturale de Lorenzo Mattotti ou Alberto Breccia.

La Meute – Récit de Cyril Herry. Peintures d’Aude Samama – Éditions Futuropolis 2023

Retrouvez la  

Atelier le dimanche 6 octobre de 14h à 15h30 ► Aude Samama Portrait et/ou autoportrait en couleurs 

Marthe Castagneyrol

Marthe Castagneyrol

 

Concernée par toutes les formes de peinture et d’art plastique, elle incite ses élèves à réaliser des expositions sur le thème du festival. Elle mène également de nombreux ateliers d’expression artistique durant cette manifestation.

Retrouvez la tout le long du festival, activité dessin sur son stand 

 Ô Toit Rouge – Ticia la conteuse

Ticia
Ô toit rouge

 

Ô Toit Rouge est un chalet en bois sur roues aménagé en théâtre dans lequel Ticia la conteuse marionnettiste donne ses spectacles. Il est un lieu de spectacle de contes et de marionnettes itinérant et unique en France.

Ô toit rouge

 

Ticia conte, mime, chante, interprète, manipule ses marionnettes, s’accompagne d’un instrument de musique, sait captiver son  public et est « une véritable artiste des histoires ».

Retrouvez la 

Samedi 5 octobre de 14h30 à 18 h ► TICIA la conteuse Sur les ailes du conte & Liberté Poulailler Fraternité  ( plusieurs séances – réservation conseillée – jauge à chaque séance 15 pers)

Dimanche 6 octobre de 14h30 à 18h ►TICIA la conteuse Sur les ailes du conte & Liberté Poulailler Fraternité ( plusieurs séances – réservation conseillée – jauge à chaque séance 15 pers)

 

PROGRAMME ET ANIMATIONS

Facebooktwitter