COMMUNIQUÉ – COMMUNIQUÉ

Communiqué  de l’association « l’Écriture prend le large »

             Festival de Thénac des 22/23/24 mars 2019

                                 « Forêts du monde – Forêts des hommes »

Nous avons le regret d’annoncer que  Francis Hallé ne pourra participer à notre festival . Mais avec l’aide de celui-ci nous aurons comme Invité d’honneur un homme, scientifique prestigieux,  engagé à ses côtés , passionné par la nature et prondément engagé pour la cause des arbres .

Nous pouvons  donc  annoncer la venue à Thénac  de GEORGES FETERMAN .

Dimanche 24 mars 10h à 12h

Projections, conférence et échanges

Exceptionnelle rencontre avec Georges Feterman 

Invité d’honneur
Facebooktwittergoogle_plus

Les ateliers artistiques

Le festival accueille chaque année de nombreux artistes : illustrateurs, peintres, photographes, carnettistes de voyage, dessinateurs de BD, artisans d’art autour du bois etc…

Le thème du bois et de la foret se prête particulièrement à notre envie d’observer la nature, de l’admirer, de la comprendre et pourquoi pas de la représenter.

Durant le festival seront organisés deux ateliers artistiques ouverts à tous, sans aucune formation préalable au dessin ou à la peinture. Rien que du plaisir !

Participation de 10 euros/Places limitées/ Inscriptions préalables très fortement conseillées

Contacts au 05 46 92 68 57/ nadine.306@hotmail.fr

Apporter carnets ou feuilles de dessin et, au choix, crayons, pastels, aquarelles, feutres, stylos etc…

Samedi 23 mars de 10h30 à 12h

Lauriane Chevalier, artiste illustratrice,

propose une initiation au dessin naturaliste.

Dimanche 24 mars de 10h30 à 12h

Cendrine Bonami –Redler, carnettiste de voyage

propose un atelier original :

« De l’herbe à l’arbre, comment dessiner le végétal »

Facebooktwittergoogle_plus

Frères des Arbres

Film « Frères des arbres »

                         de Marc Dozier et Luc Marescot 

Samedi 23 mars 2019 à 21h salle Hélène Neveur à Thénac

en présence d’un membre de l’équipe de tournage

Entrée 8 euros/ prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

Chef papou originaire de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga est un enfant de la forêt, né sur le tapis de feuilles d’un ficus séculaire. À la façon d’un conteur traditionnel, il partage son amour de la forêt avec poésie et dévoile l’étendue de la déforestation qui s’est dramatiquement accélérée dans son pays au cours des dernières années. Nous le suivons au cours de son parcours de défenseur de l’environnement qui le mène de son village aux plus grandes rencontres internationales. C’est ainsi qu’il devient un ambassadeur de la forêt et une voix des peuples autochtones.

En offrant au Musée de l’Homme sa plus précieuse coiffe, il porte son message dédié à tous les hommes de la planète : sa forêt est un patrimoine universel qui produit l’oxygène que nous respirons tous et qu’il faut sauvegarder. Un appel à protéger les forêts primaires du globe qui nous rappelle que nous sommes, tous, les frères des arbres.

Ce film a remporté de très nombreux prix. Il est l’œuvre d’une équipe remarquable dirigée par deux des plus grands cinéastes documentaristes d’aujourd’hui :

MARC DOZIER et   LUC MARESCOT

Facebooktwittergoogle_plus

Le Temps des forêts

 Film « Le temps des forets»

de François-Xavier Drouet 

Vendredi 22 mars 2019 à 20h30 salle Hélène Neveur à Thénac

en présence :

* d’Alain Persuy, scientifique, naturaliste et forestier

*des représentants de Futurobois (interprofession de la filière forets bois

* de Fransylva (syndicat des forestiers privés)

Entrée 8 euros / prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

 

Il flotte une atmosphère de mort latente, dans le documentaire de François-Xavier Drouet, sobrement intitulé Le Temps des forêts. Les arbres sont bien là, en France, mais cette verdure rassurante est pourtant inquiétante Le danger, explique François-Xavier Drouet, n’est pas la déforestation mais la « mal-forestation»: on ne laisse plus le temps aux arbres de grandir. On plante ceux qui poussent le plus rapidement en vue de les couper le plus vite possible. Dans cette course à la compétitivité, qui se conjugue avec l’engrais, le sapin sort gagnant. C’est de la monoculture au détriment de la biodiversité. C’est le «désert vert»

Ce film a reçu, en 2018 le Grand Prix à la Semaine de la critique du Festival de Locarno, Le Temps des forêts proposé par le festival de Thénac est un film engagé On apprend qu’un arbre a besoin de temps, disons quarante ans, pour puiser sa force dans le sol. Ce n’est qu’ensuite qu’il peut « lui » rendre à son tour des éléments nutritifs

Rempli d’images imposantes, ce documentaire clairvoyant révèle à quel point la production du bois et l’exploitation forestière sont des sujets d’intérêt général qui conditionnent d’ores et déjà les paysages et l’environnement du futur.

François-Xavier Drouet est un grand cinéaste documentariste. Diplômé en sciences politiques et en anthropologie, il a ensuite suivi des formations de haut niveau dans la réalisation documentaire et de création

 

Facebooktwittergoogle_plus

L’appel de la forêt

L'appel de la forêt

En avant-première,  COMPLET

Samedi 16 mars 2019 de 14h30- 17h30 en forêt de Thénac

L’appel de la forêt

Balade nature,  à la rencontre de la forêt et de ses mystères

Accompagnée par, Bruno Wisniewski, un magnifique connaisseur et conteur des vérités botaniques les plus insoupçonnables.

Après des études universitaires très approfondie en botanique, écologie, biologie, ethnologie et géologie, il se consacre à la transmission des savoirs scientifiques afin de faire mieux connaître la nature et protéger la forêt.

 

 

Durant et après la balade, pot de l’amitié (boissons bio évidemment) et recréation musicale avec bien sur la chanson de Georges Brassens « Au pied de mon arbre » et bien d’autres chansons encore !!!

 

Places limitées, inscriptions préalables obligatoires

Réservations au 05 46 92 68 57 

ou  courriel  nadine.306@hotmail.fr      

Participation : 10 euros

RV sera au silo à grain sur la route de Chermignac

Pour leur investissement nos côtés, nous remercions particulièrement:

France Nature Environnement 17

Arts au village

 

Facebooktwittergoogle_plus

Journée Internationale des Forêts

 

Journée internationale des forêts - ONU
Journée internationale des forêts – ONU

L’association « l’Écriture prend le large » distinguée :

Après examen du projet du festival 2019 de Thénac, dédié à la forêt,

l’ONU a décidé d’inscrire le festival dans le cadre de la journée internationale des forêts :

*pour la qualité des invités et en particulier la présence de Francis Hallé comme invité d’honneur

* pour l’originalité du projet pédagogique mis en place, dans ce cadre, à l’école de Thénac

La Journée internationale des forêts, est l’occasion de célébrer la forêt, l’arbre et le bois, dont les services multiples en font une ressource essentielle pour le développement durable.

C’est ainsi que dans la 3ème semaine de mars, partout dans le monde sont organisées des manifestations pour valoriser, protéger et fêter les forêts.

 

La forêt a une fonction économique importante (source de plus de 350 000 emplois en France), une fonction sociale majeure (loisirs, culture, sport, art) ainsi qu’une fonction écologique essentielle (production d’oxygène, épuration de l’air et de l’eau, stabilisation des sols, séquestration du CO2, et abri d’une biodiversité très riche). Quatrième pays le plus boisé de l’Union Européenne, la France, grâce à cette manifestation, célèbre un patrimoine forestier considérable et encore trop souvent méconnu du grand public.

 

Facebooktwittergoogle_plus

Les Exceptionnelles rencontres

Dans une programmation diverse et très riche émergent des rencontres exceptionnelles que le festival est heureux d’offrir au public.

Afin que tout le monde puisse y accéder, les entrées sont libres.

Samedi 23 mars de 10h à 12h, salle Hélène Neveur 

Rencontre exceptionnelle : Geneviève Michon
Geneviève Michon

Rencontre avec Geneviève Michon

Pour aller plus loin … Interventions France Culture 

Ethnobotaniste et directrice de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), elle oriente ses études sur les relations sociétés-forêts et plus particulièrement sur la façon dont les agriculteurs du monde conçoivent et matérialisent leur rapport aux arbres et aux forêts.

« La forêt, avec ou sans les hommes »

Comment les relations entre les arbres et les hommes ont façonné les forêts du monde ?

Dimanche 24 mars 10hà 12h salle Hélène Neveur

Francis Hallé

Le grand rendez-vous avec Francis Hallé

ABSENT VOIR  COMMUNIQUÉ

NOUVEL INVITÉ D’HONNEUR  GEORGES FETERMAN 

Pour aller plus loin … BIO 

…  Interventions France Inter

INVITE D’HONNEUR

Les seules passions de Francis Hallé, ce sont les arbres. La science des arbres, il la possède ; la beauté des arbres, il la contemple ; l’ingéniosité des arbres et leur faculté à se sortir de toute situation difficile, il s’en émerveille ; leur manière d’occuper l’espace, il ne cesse de l’observer. Il est l’un des plus éminents spécialistes de l’écologie et aussi mondialement reconnu comme l’un des meilleurs connaisseurs de l’arbre et de la forêt. Grand défenseur du monde végétal, face à la déforestation massive, il éprouve un sentiment d’urgence mais aussi la certitude que les hommes sont en train de vivre une prise de conscience majeure.

« Un arbre tout neuf »

Les arbres et les forêts existent sur Terre depuis plus de 380 millions d’années. Mais, avec cette conférence, Francis Hallé présente une vision nouvelle de l’arbre, singulière et surprenante, qui appelle une modification profonde de notre relation à la nature.

Dimanche 15h-16h45 : En exclusivité

Dominique Le Brun Jean Giono : « L’homme qui plantait des arbres »

ou la reforestation au secours de la planète

  • Evocation de cette superbe fable écologique et humaniste, mondialement connue.
  • Projection du film d’animation de Fréderic Back récompensé par plus de 40 prix dans les festivals internationaux de cinéma.
  • L’univers de Jean Giono et des lieux qui lui ont inspiré ce texte

Avec – le soutien de Madame Sylvie Giono, la fille du grand écrivain

– le concours de Radio Canada, pour la projection du film d’animation de Fréderic Back

– la conception globale de cette animation par Dominique Le Brun écrivain et conférencier

Conférence dessinée par Lauriane ChevalierFacebooktwittergoogle_plus

Festival 2019 : Forêts du monde – Forêts des hommes

Des Forêts et des Hommes,

Film officiel de l’Année Internationale des Forêts 2011 réalisé par Yann Arthus-Bertrand pour les Nations Unies

Partage de cette vidéo possible grâce à GoodPlanet Fondation 

Forêts du monde

Forêts des hommes

Du 22 au 24 mars 2019

 

Forêt silencieuse, aimable solitude,

Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré !

Dans vos sombres détours, en rêvant égaré,

J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude !

François-René de Chateaubriand 1830

 

 

Peuplées d’arbres, avec une faune et une flore remarquables, les forêts sont multiples et constituent un champ d’étude exceptionnel pour les géographes, naturalistes, historiens, ethnologues, aventuriers, poètes et écrivains.

En voyageant à travers le monde, on rencontre des forêts extrêmement diverses : forêts tropicales sèches et clairsemées, humides denses et luxuriantes, forêts méditerranéennes et forêts majestueuses de montagne, forêts tempérées aux arbres massifs ou encore forêts boréales, anciens territoires des trappeurs.

Pour les hommes, les forêts sont une source inépuisable d’inspiration et d’activité :

Depuis la nuit des temps, elles nourrissent l’imaginaire des écrivains, les rêveries des poètes, les contes merveilleux destinés aux enfants et à ceux qui le restent toujours !

Pour les sociétés humaines, les forêts sont souvent un lieu de vie. Selon les zones géographiques, ils ont pu différencier leurs façons de vivre, leurs croyances, leur organisation sociale et créer ainsi de fascinantes civilisations.

Les humains ont développé de multiples activités pour récupérer et utiliser le bois : construction des abris, pâte à papier, chauffage et cuisson, ébénisterie, charpentes, art, artisanat, caoutchouc, tonnellerie, pharmacopée etc…

Avec l’expansion du voyage et la mondialisation de l’économie, la forêt joue un rôle intense dans la protection de l’environnement et de la biodiversité animale et végétale. Certaines activités économiques accélèrent une déforestation extrêmement dangereuse pour les équilibres biologiques.

De nouvelles découvertes montrent que les arbres ne sont pas seulement végétatifs mais aussi porteurs de sens. De ce fait, ils peuvent jouer un rôle central dans notre compréhension du monde. Humains et végétaux ne cessent d’échanger et de s’interpénétrer, ouvrant ainsi des champs nouveaux de réflexion, envoûtants et vertigineux !

 

 

 Facebooktwittergoogle_plus