Azouz Begag

Biographie

Azouz Begag, né à Lyon , le 05/02/1957, est un homme politique, écrivain, diplomate et chercheur français en économie et sociologie.

De nationalité algérienne, en 1987, il demande la nationalité française qu’il obtient en 1989.

Il obtient un doctorat en économie à l’université Lyon 2 sur le thème « L’Immigré et sa ville ». Il combine ensuite des fonctions de chercheur au CNRS et à la Maison des sciences sociales et humaines de Lyon depuis 1980, et d’enseignant à l’École centrale de Lyon.

Du 2 juin 2005 au 5 avril 2007, il est ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Promotion de l’égalité des chances, dans le gouvernement Dominique de Villepin. Fonction qu’il quitte afin de prendre une part active dans la campagne présidentielle de François Bayrou. Il perd les législatives de 2007 et les Régionales de 2010 avec un score de 4% en Rhône-Alpes.

En octobre 2007, Azouz Begag est le président du 18e Festival international de géographie (FIG) de Saint-Dié-des-Vosges.

Depuis le mois de septembre 2008, il est professeur invité à l’Université de Californie à Los Angeles. Il est chargé de recherche du CNRS.

De 2013 à 2016, Azouz Begag occupe à l’ambassade de France au Portugal le poste de conseiller culturel et de coopération.

Il est l’auteur de plus de vingt livres, dont plusieurs romans s’inspirant de son enfance comme « Le Gone du Chaâba » (1986) ou encore l’hommage rendu à son père dans le livre « Le Marteau pique-cœur » (2004).

Il est aussi parolier de chansons et le scénariste du film « Camping à la ferme » (2005) où il expose sa vision d’une France multi-ethnique.

Source Babelio

Bibliographie

Romans :

L’arbre ou la maison, Éditions Julliard 2021. Prix « Albert Bichot » 2021.

  • Salam Ouessant, Éditions Albin Michel, (2012)
  • Dites-moi bonjour (Fayard, 2009)
  • La guerre des moutons (Fayard, 2008)
  • Un mouton dans la baignoire (Fayard, 2007)
  • Ahmed de Bourgogne (Seuil, 2001)
  • Tranches de vie, (Kleth Verlag, 1998)
  • Dis Oualla, (Editions Fayard, Collection Libres, 1997)
  • Zenzela, (Seuil, 1997)
  • Les Chiens aussi, (Seuil, Collection Virgule, 1995)
  • L’Ilet aux vents, (Seuil, Collection Virgule, 1992)
  • Béni ou le Paradis privé, (Seuil, Collection Virgule, 1989)
  • Le Gone du Chaâba, (Seuil, Collection Virgule, 1986, Points Seuil, 2005)

Pour la jeunesse :

  • Un train pour chez nous : CM1 (Magnard, 2006)
  • L’île des gens d’ici (Albin Michel, 2006)
  • Le théorème de Mamadou, Ill. Jean Claverie (Seuil 2002)
  • Ma maman est devenue une étoile (La Joie de Lire, (1996)
  • Quand on est mort, c’est pour toute la vie (Gallimard, 1995)
  • Mona ou le bateau-livre (Chardon Bleu, 1994)
  • Une semaine de vacances à Cap maudit (Seuil, Collection Petits Points, 1993)
  • Le Temps des villages (La Joie de Lire, 1993)
  • Les Tireurs d’étoiles, (Seuil, Collection Petits Points, 1993)
  • Jordi et le rayon perdu (La Joie de Lire, 1992)
  • La Force du berger (La Joie de Lire, 1991)
  • Les Voleurs d’écriture (Seuil, Collection Petit Point, 1990)

Présentation de L’arbre ou la maison

  • Après des années d’absence et la mort de leur mère, deux frères lyonnais, Azouz l’écrivain et Samy l’arboriculteur, binationaux franco-algériens, décident de rentrer quelques jours à Sétif, le temps de nettoyer les tombes de leurs parents et de vérifier l’état de la maison familiale. Tandis que Samy bougonne à l’idée de remettre les pieds dans cette ville où il n’a plus de repères, Azouz est impatient d’assister à la révolution démocratique qui secoue le pays. Par-dessus tout, il espère retrouver Ryme, la femme qu’il aime depuis toujours, son cordon ombilical avec la terre de ses ancêtres. Mais à Sétif, Samy et Azouz ne reconnaissent plus rien, et aux yeux des locaux, ils sont devenus des étrangers, des bi. Quant à Ryme, l’amour de la liberté lui a donné des ailes, comme à son peuple. L’aura-t-elle attendu ? Il n’y a que le bel arbre planté par leur père devant la maison, un demi-siècle plus tôt, qui n’a pas changé de place. Mais il a tellement grandi que ses racines en menacent les fondations. Les deux frères se retrouvent ainsi face à un dilemme : garder l’arbre ou la maison.
  • Dans ce roman pétri de tendresse et d’humanité, Azouz Begag confronte, avec un irrésistible sens de l’humour, la nostalgie de l’enfance à la réalité d’un pays en pleine effervescence, résolument tourné vers l’avenir.

Facebooktwitter

Sylvie Bargain

SYLVIE BARGAIN, DESSINATRICE, Alias Bigoudène 46

Dessinatrice autodidacte , Sylvie Bargain a découvert depuis quelques années le bonheur intense que provoquent l’action de dessiner. Entre dessins, croquis sur le vif, carnets de voyage, carnets du quotidien, le crayon est finalement le prolongement du regard. Des carnets de voyage aux carnets des îles et jusqu’aux carnets de vie, tout est bon à croquer, Voyager, c’est pour Sylvie, aller vers l’autre et partager un moment de vie… Dessiner attire les gens vers vous, comme si le carnet et les crayons étaient une « arme de paix et de dialogue » et que tout cela n’est peut-être que prétexte à la rencontre ! Elle reproduit ses petits carnets accordéon miniatures dans des boîtes, ce sont ses « iles en boîte ». Correspondante de la communauté Urban Sketchers France, la dessinatrice a co-organisé la rencontre nationale USK France qui a eu lieu du 2 au 5 juin 2017 à Lorient.

Un petit tour dans ses Carnets de vie

sa page Facebook

ou Flickr

Facebooktwitter

Stéphane Dugast

Stéphane Dugast – crédit photo Astrid di Crollalanza

BIOGRAPHIE

Né le 16 mai 1974
Lieu de naissance : Nantes, Bretagne 
Lieu de résidence : Paris, France 
Formation : Journalisme, économie, mercatique & géopolitique
Passions : Écritures, images & mondes de l’exploration

Depuis l’an 2000, Stéphane Dugast multiplie les enquêtes et les tournages sous toutes les latitudes avec un fort « tropisme » pour les océans, les terres sauvages mais également les mondes polaires et les immersions en tous genres. Des reportages et des tournages qui l’ont amené aussi bien à par exemple séjourner sur une île déserte (Clipperton) qu’à partager le quotidien des Inuits sur la banquise au Groenland ou à marcher dans le désert bercé par le chant des dunes … suite sur le site de Stéphane Dugast 

Sur la toile

SON SITE

Facebooktwitter

Caroline Riegel

Ingénieure en constructions hydraulique, Caroline a travaillé sur divers chantiers à travers le monde: Gabon, Pakistan, France, Québec, Equateur, Ouganda… Elle est membre de la Société Française des Grands Barrages.

Humanitaire : Caroline a travaillé avec le CICR (Comité International de la Croix Rouge) au Soudan du Sud en 2011. Elle a enseigné 2 hivers dans l’Himalaya au Zanskar et est présidente de l’association THIGSPA afin d’aider la nonnerie de Tungri au Zanskar (école, solaire, réservoir d’eau…). Elle a été membre du comité de développement de RBM (Rencontres au Bout du Monde) pour le Zanskar.

Voyageuse : Caroline est membre de la Société des Explorateurs. Elle a traversé l’Asie au fil de l’eau, seule durant 2 années, avec âne, chevaux, chameau, bicyclette indienne…

Auteure de récits et collectifs :

  • « Soifs d’Orient » et « *Méandres d’Asie » racontent ses pérégrinations à travers l’Asie (Ed. Phébus 2008) – Prix Thomas Allix de la Société de Géographie, prix René Caillé, Toison d’or du livre d’aventure
  • « Eclats de Cristal » relate son année en forêt vierge gabonaise sur un chantier de barrage (Ed. Phébus 2011)
  • « Le Sourire d’Addis » et « Voyageuses » sont 2 collectifs (Ed. Livres du Monde)

Réalisatrice de documentaires :

  • « *Semeuses de Joie », multi-primé, ce film raconte son histoire d’amitié avec des nonnes bouddhiste du Zanskar et leur voyage à travers toute l’Inde (France 5 et Ushuaïa TV)

  • « *Ouganda, aux Sources du Nil » coréalisé durant son année ougandaise avec Emmanuel Armand est une découverte de cette perle d’Afrique. (Connaissance du Monde, Ushuaïa TV en discussion)

Photographe : son travail N&B en Asie et au Zanskar a notamment été exposé aux Sentiers de la Photographie aux côtés de Vincent Munier, Frédéric Lemalet et Matthieu Ricard en 2018 (70 000 visiteurs). Travail également exposé aux Rencontres photographiques des 3 pays à Huningue, à Evian et Strasbourg et à de nombreux autres occasions et festivals. De l’Ouganda, Caroline est revenue avec une série de portraits N&B des ouvriers qui rend hommage à ces hommes de l’ombre.

REALISATION, film documentaire.

France 5, Ushuaïa TV :

Semeuses de Joie, de l’Himalaya aux Andamans (2015)

  • Prix Coup de Cœur au Grand Bivouac d’Albertville
  • Prix Ushuaïa TV au festival international du film d’aventure de Val D’Isère
  • Prix du public au festival International du Film de Montagne d’Autrans
  • Grand prix du public au festival Regard d’Altitude
  • Grand prix du jury au festival Retours du Monde
  • Grand prix du jury au festival d’aventure du Maroc
  • Diable d’or au festival du film de montagne des Diablerets
  • Prix du public au festival d’aventure de Lons le Saunier
  • Prix Coup de Cœur du FODACIM

Connaissance du Monde (+ Ushuaïa TV en discussion):

Ouganda, aux sources du Nil (2019)

EDITION, récits de voyages

Aux éditions Phébus :

Soifs d’Orient (2008)

  • Prix Thomas Allix de la société de Géographie

Méandres d’Asie (2008)

  • Prix Thomas Allix de la société de Géographie
  • Prix René Caillé
  • Toison d’or du livre d’aventure vécue à Dijon

Eclats de Cristal (2011)

Aux Livres du Monde :

Voyageuses, collectif (2012)

Le sourire d’Addis, collectif (2019)

Site de Caroline Riegel

Page Facebook de Caroline Riegel

Facebooktwitter

Ailleurs le monde

Ailleurs le monde

Ailleurs dans le monde, les hommes vivent à leurs façons, se raccrochent à leurs croyances, s’inspirent des civilisations traditionnelles mais aussi s’adaptent aux grands bouleversements qui les guettent. Ils essaient aussi, depuis la nuit des temps, de vaincre les difficultés de toutes sortes qui les agressent.

Lors du festival nos invités auteurs-voyageurs de cet Ailleurs le monde seront :

Franck Michel 

Anthropologue et chercheur, il partage sa vie entre la France et l’Indonésie. Après 25 ans de travaux et de recherche, avec pertinence, intelligence et humour, il nous parle du voyage, qui depuis toujours fait partie de la vie des hommes, de ses traditions, de ses rites , mais aussi de ses mutations.

« Du voyage et des hommes » Editions Livres du monde

http://www.deroutes.com/franck.htm

http://www.deroutes.com/

http://www.croiseedesroutes.com/

Marie Edith Laval 

Elle enseigne la méditation de pleine conscience aux enfants et adolescents. Passionnée par le voyage, elle nous emmène visiter les 88 temples de l’ile de Shikoku au Japon.

« Comme une feuille de thé à Shikoku » Le passeur Editions

http://www.feuilledetheashikoku.com/

Comme une feuille de thé à Shikoku

Priscilla Laulan- Carret 

Formée aux ethnosciences, elle porte actuellement des projets concernant l’innovation sociale. Elle s’intéresse à la vie des enfants de Haïti qui devront créer leurs vies dans le décor de cette île qui porte le fardeau implacable de la misère et de la dictature

« La mauvaise reputation »  éditions Thot

http://editionsthot.com/editions-thot/nos-auteurs/priscilla-laulan-carret

Jean Pierre Brouillaud 

Aveugle depuis l’adolescence, Jean Pierre Brouillaud est devenu un trés grand voyageur. Son parcours initiatique montre un homme qui a repoussé les limites de son handicap et transformé sa destinée.

« Aller voir ailleurs » Editions Points

http://l-illusion-du-handicap.over-blog.com/

https://www.facebook.com/jpbrouillaud/

Sebastien Deledicque 

Après des études universitaires en langue Arabe, il arrive au Yémen pour y étudier la littérature contemporaine. Il devient Directeur adjoint à l’Institut Français du Yémen, quand la guerre, déclenchée par la coalition saoudienne, le chasse de ce pays dont il est si proche.

« Qat, honneur et volupté » éditions Transboréal

http://www.transboreal.fr/auteurs.php?id=463&page=biographie

Nicolas Le Golvan 

Son travail se nourrit de voyages, d’art et d’histoire. Avec une plume poétique, il raconte la lenteur et les pesanteurs de l’Inde, particulièrement à Benares.En brisant tous les repères, l’Inde se prête aux remises en cause et à l’introspection.

« Bérânasî, entre Bénares et Vâranâsî » éditions Sipayat

http://nicolas-legolvan.iggybook.com/fr/

https://www.facebook.com/N.Le.Golvan

 Estelle Paupret et Florian Karoubi

Ces deux amis ont en commun une passion pour les différentes cultures des peuples du monde. Ils ont crée l’association « Cultinera » et, grâce à leurs voyages et à leurs activités associatives, ils mettent leurs connaissances à la disposition de tous les publics, y compris les enfants.

À propos

https://www.facebook.com/cultinera/

Nathalie Forget

Grande voyageuse, elle est tombée amoureuse de l’Afrique. Au Benin elle a vecu plusieurs années au milieu de la population et parcouru les moindres recoins de ce petit pays si attanchant. Elle est aujourd’hui éducatrice spécialisée et traductrice- interprète

« Le petit Prince du Benin » editions Saint Honoré

https://www.facebook.com/nathalie.forget.796

 

Ainsi vivent les hommes
Ainsi vivent les hommes
Facebooktwitter

Comprendre et semer la vie

Comprendre et semer la vie

Afin de mieux protéger notre terre, il faut en comprendre les mécanismes et appliquer la loi immuable qui installe les cycles du vivant : ce que l’on donne prend vie et transforme celui qui l’a reçu. C’est particulièrement avéré dans les domaines de l’agriculture et de la science.

Boris Lelong et Fara Vololona 

Boris Lelong est cinéaste, Fara Vololona est paysanne dans l’île de Madagascar. Elle nous guide vers un écosystème campagnard, minutieusement entretenu où l’on n’a de cesse de prendre soin des êtres vivants qui l’habitent ! A travers ces multiples gestes, nous voyons se dessiner un monde de liens, de relations, et d’équilibre, dans lequel les hommes, les ancêtres, les plantes et les animaux vivent en bonne entente. !

« Paysanne » : Film de Boris Lelong, projeté en présence de Fara Valanona

 

http://www.lejardinmigrateur.fr/manifeste/faraetboris/

http://www.borislelong.fr/

Jean Yves Maisonneuve 

Passionné par les jardins et les vergers, il a créé un lieu qui leur est dédié « Le jardin de Pomone ». Ses recherches l’amènent à étudier les rapports ancestraux entre les hommes et les fruits : de la pomme d’Adam à l’ananas de Christophe Colomb, jusqu’à la tomate « life » d’aujourd’hui.

« Quand les fruits racontent des histoires d’hommes » Editions petit génie

http://www.lejardindepomone.fr/notre_histoire.php

Jean-Baptiste de Panafieu 

Agrégé de sciences, docteur en océanographie, il se tient à la croisée de la science, de l’écriture et de l’image, au service de la vulgarisation scientifique. Il est l’auteur de très nombreux livres à destination des jeunes ou du grand public. Ses sujets de prédilection sont l’évolution des hommes, de leur nourriture, de l’écologie et de la place des espèces animales dans notre futur. Il est aussi scénariste de documentaires pour la télévision.

« Métamorphoses Deyrolles » Editions plumes de carotte

http://www.jbdepanafieu.fr/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_de_Panafieu

 

Facebooktwitter

Festival 2017 : Esthétiques du monde

Esthétiques du monde

Les artistes jouent un rôle majeur dans tous les types de sociétés et à toutes les époques. Ils nous proposent un regard particulier sur le monde qui nous entoure. Celui qui regarde ou écoute, se questionne, commente, s’émeut, déteste, ne comprend rien ou se passionne, bref, il éprouve toutes ces émotions qui définissent notre humanité !

 

Simon 

C’est un artiste à part entière. Peintre, écrivain et voyageur, il est subjugué par l’Orient. La Chine s’est naturellement imposée à lui ; dans ce pays où poésie, peinture et calligraphie ne font qu’un, il se sent chez lui. Il utilise principalement des encres, des aquarelles, des croquis au feutre, et des collages. Le résultat est époustouflant ! 

« Voyages d’encre, carnets de Chine »   éditions Akinomé

http://www.simon-artiste-peintre.com/fr/simon-peintre-ecrivain-voyageur.php

Philippe Bichon 

Apres une carrière dans l’architecture, il décide de se consacrer totalement à ses activités de carnettiste de voyage. Sa démarche est très originale, puisque toutes ses aquarelles sont réalisées sur le vif. Durant ces longs temps de dessins, les échanges sont nombreux et parfois, des témoignages s’inscrivent sur les carnets, avec des textes manuscrits ou calligraphiés.

« Carnet de route d’Ethiopie » Prix Pierre Loti 2015

http://www.globecroqueur.com/Sommaire.htm

https://www.facebook.com/philippe.bichon.5

Ghislaine Feroux 

Aquarelliste, elle est une « passionnée de l’art qui aime voyager ». Elle réalise ses aquarelles sur place et crée ensuite, de manière artisanale, les couvertures et les reliures.

« En Birmanie » livre d’artiste

http://www.aquarelles-feroux.fr/

Alain Paillou 

Diplômé de l’école supérieure d’arts appliqués, il debute comme maquettiste de presse puis devient illustrateur et designer graphique. A partir de 2002, il commence une belle carrière de dessinateur de BD. Les sujets qu’il choisit sont le plus souvent l’occasion d’effectuer de remarquables recherches historiques.

« Jeanne d’arc de feu et de sang » editions Orep

Bio https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Paillou

https://www.facebook.com/alain.paillou

Ker Adili 

Artisan d’art et calligraphe, il pratique et enseigne le style persan et la calligraphie latine. Il transmet ainsi le plaisir du beau et de la maîtrise du geste.

Sylvie Bargain 

Dessinatrice compulsive elle regarde le monde avec intensité. Ses carnets retracent les ambiances et les horizons lointains. Elle considère que le dessin est une arme de paix et de dialogue.

Livres d’artistes « Bouts du monde »

http://bigoudene46.over-blog.com/

Catherine Moreau

Formée à l’école d’arts appliqués d’Angoulême, elle a travaillé dans la communication et l’édition. Elle est devenue aujourd’huie sculpteur et coloriste pour la bande dessinée.

« Normandie, Juin 1944 » editions Orep

 

andrée terlizzy

Andrée Terlizzi

Aquarelliste, auteur de nombreux carnets de voyage, elle promène son regard sur les paysages, les couleurs et les senteurs, avec la douceur et la poésie qui caractérisent son art. De ce fait ses carnets sont des coups de cœur où la verité et la sincérité transparaissent.

« Balade sur les chemins des Alpilles » Editions Equinoxe

http://www.andreeterlizzi.com/

 Facebooktwitter