Frères des Arbres

Film « Frères des arbres »

                         de Marc Dozier et Luc Marescot 

Samedi 23 mars 2019 à 21h salle Hélène Neveur à Thénac

en présence d’un membre de l’équipe de tournage

Entrée 8 euros/ prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

Chef papou originaire de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga est un enfant de la forêt, né sur le tapis de feuilles d’un ficus séculaire. À la façon d’un conteur traditionnel, il partage son amour de la forêt avec poésie et dévoile l’étendue de la déforestation qui s’est dramatiquement accélérée dans son pays au cours des dernières années. Nous le suivons au cours de son parcours de défenseur de l’environnement qui le mène de son village aux plus grandes rencontres internationales. C’est ainsi qu’il devient un ambassadeur de la forêt et une voix des peuples autochtones.

En offrant au Musée de l’Homme sa plus précieuse coiffe, il porte son message dédié à tous les hommes de la planète : sa forêt est un patrimoine universel qui produit l’oxygène que nous respirons tous et qu’il faut sauvegarder. Un appel à protéger les forêts primaires du globe qui nous rappelle que nous sommes, tous, les frères des arbres.

Ce film a remporté de très nombreux prix. Il est l’œuvre d’une équipe remarquable dirigée par deux des plus grands cinéastes documentaristes d’aujourd’hui :

MARC DOZIER et   LUC MARESCOT

Facebooktwittergoogle_plus

Le Temps des forêts

 Film « Le temps des forets»

de François-Xavier Drouet 

Vendredi 22 mars 2019 à 20h30 salle Hélène Neveur à Thénac

en présence :

* d’Alain Persuy, scientifique, naturaliste et forestier

*des représentants de Futurobois (interprofession de la filière forets bois

* de Fransylva (syndicat des forestiers privés)

Entrée 8 euros / prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

 

Il flotte une atmosphère de mort latente, dans le documentaire de François-Xavier Drouet, sobrement intitulé Le Temps des forêts. Les arbres sont bien là, en France, mais cette verdure rassurante est pourtant inquiétante Le danger, explique François-Xavier Drouet, n’est pas la déforestation mais la « mal-forestation»: on ne laisse plus le temps aux arbres de grandir. On plante ceux qui poussent le plus rapidement en vue de les couper le plus vite possible. Dans cette course à la compétitivité, qui se conjugue avec l’engrais, le sapin sort gagnant. C’est de la monoculture au détriment de la biodiversité. C’est le «désert vert»

Ce film a reçu, en 2018 le Grand Prix à la Semaine de la critique du Festival de Locarno, Le Temps des forêts proposé par le festival de Thénac est un film engagé On apprend qu’un arbre a besoin de temps, disons quarante ans, pour puiser sa force dans le sol. Ce n’est qu’ensuite qu’il peut « lui » rendre à son tour des éléments nutritifs

Rempli d’images imposantes, ce documentaire clairvoyant révèle à quel point la production du bois et l’exploitation forestière sont des sujets d’intérêt général qui conditionnent d’ores et déjà les paysages et l’environnement du futur.

François-Xavier Drouet est un grand cinéaste documentariste. Diplômé en sciences politiques et en anthropologie, il a ensuite suivi des formations de haut niveau dans la réalisation documentaire et de création

 

Facebooktwittergoogle_plus