Randonnées dans les méandres de l’imaginaire

Randonnées dans les méandres de l’imaginaire

La littérature a été longtemps l’unique moyen pour les hommes de conserver une trace écrite de notre histoire mais aussi de diffuser et de partager leurs idées. Aujourd’hui elle reste indispensable au fonctionnement social et enrichit fortement la compréhension de soi et du monde qui nous entoure. 

Eddy L. Harris 

Écrivain et cinéaste, il voyage sur les lieux où s’est reconstruite la diaspora noire. Né aux USA dans le Missouri, il évoque dans ses livres l’histoire des noirs américains, de l’esclavage jusqu’à son abolition, de la ségrégation à la pleine jouissance des droits civiques, du rejet jusqu’à l’intégration. Il a en tête d’autres chemins que les hommes parcourent pour construire leur vie et dont il voudra être le témoin.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Derek Munn:

Pour cet anglais, la décision de vivre en France a été importante et très positive pour sa création littéraire. Ses héros mènent leurs vies dans la cadre d’un voyage où comptent les paysages mais aussi les émotions, les rêves et les souvenirs.

« Le cavalier » Éditions l’ile des marges

Extrait

Une sensation d’abord, l’homme n’y est pas pour l’instant, ou est subsidiaire, c’est sa fatigue qui avance, une sensation de cuir, un cuir souple, épais, résistant, je le sens, je vois son grain. Une paire de bottes. J’ai envie de les toucher, de les mettre, mais il y a déjà des jambes, qui marchent, qui boitent. L’homme est descendu de son cheval, ils marchent ensemble, ils rentrent à la maison.

Un voyage qui persiste dans le temps.

Différents états d’usure des bottes se superposent, du cirage à la boue, jusqu’à la poussière qui couvre tout à la fin, moite, agglutinée en bas de celle de gauche dans les bajoues de cuir tombant autour du talon quand, arrivé, l’homme se laisse glisser de la selle pour la dernière fois, se tassant comme un sac de pommes de terre en prenant appui sur l’immobilité de l’animal qui maintenant détourne la tête. 

Je comprends alors qu’une fois ses bottes enlevées cet homme ne marchera plus jamais.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

 

Pierre Mazet :

Pierre Mazet est né dans une grande famille de mineurs à Metz. Après des études universitaires en sciences économiques, il rejoint l’INSEE à Paris et occupera divers postes dans l’administration française et internationale. Il inaugure avec bonheur un nouveau genre en littérature : le polar de voyage.

« Le mystère de la croisière jaune » Éditions Elytis

Après le succès de la croisière noire lancée en 1924, Georges-Marie Haardt, l’un de ses artisans, songe rapidement à ouvrir la « route de la soie » à la circulation automobile. Le raid débute en 1931 et se double d’une expédition scientifique. De nombreux savants participent à cette formidable épopée, dont le prêtre jésuite Pierre Teilhard de Chardin, également géologue, paléontologue et philosophe. Au-delà de la performance, l’idée de Haardt est de prolonger l’expédition en ouvrant une nouvelle voie en Indochine. Mais Haardt décède d’une pneumonie le 16 mars 1932 à Hong Kong. La croisière jaune se termine dans le triomphe et la tragédie. C’est sous la forme d’un carnet de voyage tenu par Teilhard de Chardin que Pierre Mazet revisite l’histoire de cette aventure. Polar-voyageur, Le Mystère de la croisière jaune nous plonge en Asie, au temps des grandes épopées Citroën.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

 

 

David Sarnac :

Par les livres, il poursuit son exploration du monde avec la passion du lieu et de la formule. Qualifié d’écrivain voyageur, il tient à son écriture de prédilection : les fragments (qui est une forme littéraire en prose très ancienne).

« Rejoindre les archipels » Éditions Papirus

David Sarnac réalise son autobiographie « Rejoindre les Archipels ». Un voyage poético-philosophique rare dans l’espace et dans le temps.

Extrait

« P » comme Poésie : « Si tu veux savoir quoi que ce soit de valable en poésie, il te faudra apprendre à marcher nu.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

 

Jérémie Cavé :

Diplômé de sciences Po et consultant en écologie urbaine, ses romans sont marqués par ses nombreux voyages à travers le monde et sa colère face à la destruction environnementale en cours.

« Le sacrilège d’Icare » Éditions Thot

Le 21 janvier 1927, une surprise-party de la haute société nantaise dégénère en bacchanale, déclenchant une « affaire » qui défraya la chronique. Pourquoi cette soirée mondaine bascula-t-elle en orgie demeure un mystère… Jérémie Cavé donne ici sa version des faits : l’irruption d’une bande de noceurs séditieux, la déflagration sensorielle du jazz, la désinhibition inspirée par le vin Mariani…

Biographie- Bibliographie – Liens ICI 

Jiann-Yuh Wang :

Né à Taiwan, diplômé de l’École Normale Supérieure de la Sorbonne .il est professeur, journaliste et traducteur de romans chinois en français. Il participe activement à la promotion des échanges culturels entre les deux pays.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Marc Mangin :

Plus de vingt-cinq ans passés sur les routes de la planète lui ont donné une certaine sérénité face à l’adversité et une grande capacité d’adaptation. Écrivain et photographe, il est spécialiste de l’Asie et a écrit une quinzaine de livres de chroniques de voyage.

« Chroniques indochinoises » Éditions Sipayat

Extrait 

Si je n’avaiS pas craint de me faire expulser dès
l’arrivée, je me serais bien vu hurler dans le
hall de l’aéroport d’Ho Chi Minh City, l’ancienne
Saïgon : « Gooooooooood Mornniing Viêtnammmmmm
». je l’ai pensé très fort et, en attendant devant
la guérite de l’immigration que l’officier me rende
mon passeport dûment tamponné, j’ai fredonné les
quelques notes du vieux tube de james Brown en
roulant le bassin histoire de me dérouiller un peu :
I Feel Good!
Honnêtement, je fanfaronne. je n’ai pas crié, tout
simplement parce que je n’en avais pas la force;
épuisé moins par le voyage – un vol de nuit d’une
douzaine d’heures certes, mais direct – que par les
mois qui le précédèrent: la lutte quotidienne pour la
survie; l’insupportable sentiment de solitude face au
tourbillon qui vous aspire irrémédiablement dans un
océan déchaîné face auquel il arrive un moment où il
ne sert plus à rien de ramer

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Olivier Blochet :

Il se passionne pour les Roms : nomades, toujours sur les routes et qui souffrent d’une discrimination permanente. Leur histoire est aussi jalonnée de persécutions en particulier avec les crimes perpétrés par les Nazis.

« La route des roms » Éditions la Comoé

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Jacques Edmond Machefert :

Professionnel de l’audiovisuel il aime les mots, les images et le jazz. Tous ces éléments se retrouvent dans romans policiers. Il entretient aussi une passion pour la Saintonge qu’il connaît si bien et qui est présente dans la plupart de ses livres.

« Saintes frayeurs »  Éditions les Indes Savantes

La jeune et jolie Suzanne, ce matin-là, ne se présente pas au garage Simca de Saintes où elle est secrétaire-comptable. Elle a disparu. Toute la journée, ses proches la cherchent en ville et au-delà. Sans plus de succès que la police ! Un promeneur la découvrira, le lendemain matin, à plus d’un kilomètre de chez elle, dans « un coin de verdure où chante une rivière ». Assassinée.

Jalonnée de témoignages contradictoires, de dénonciations calomnieuses, de suspects potentiels rapidement mis hors de cause, une longue et tortueuse enquête commence. Elle expose sous une lumière crue, les grandeurs et les faiblesses d’une communauté provinciale au début des années soixante. Neuf mois plus tard, un étudiant à l’école d’agriculture est arrêté. Il avoue, puis se rétracte. Pendant des mois, le juge d’instruction, assisté d’experts, va tenter de prouver la culpabilité du jeune homme en cernant au plus près sa personnalité complexe. François Leduc est un voleur, il ne le nie pas, mais est-il celui que la presse a surnommé « L’assassin de la pleine lune » ? C’est à cette question que la cour d’assises de Saintes devra répondre trois ans après le meurtre.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Evelyne Néron Morgat

Petite-fille d’ostréiculteur et femme de marin-pêcheur, elle souhaite partager, dans ses livres, les rudes parcours des femmes. Elle a consacré ses 20 dernières années à la valorisation du village ostréicole de Fort Royer, un domaine ancestral modelé par la mer et la sueur des hommes, pour lui redonner un peu de l’âme qu’il avait autrefois.

« A la vie à la mer » Éditions Gabelire

Désormais bien installée dans son entreprise ostréicole artisanale, Mélina ne parvient pas à tourner la page de son histoire d’amour avec Nathanaël. Celui-ci ne vit plus que pour Évaëlle, sa petite fille de deux ans, déchiré entre un passé qui le rattrape et le devenir incertain de son métier. Tyrannisé par le dictat machiavélique et vénal de Rodolphe qui règne en maître sur le port de pêche, le jeune marin doit aussi se battre pour défendre son avenir. Victime d’un destin infernal entre éclats de bonheur, disparitions inquiétantes et pièges mortels, Mélina survivra-t-elle à la violence de ce milieu maritime à bout de souffle ?

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Nathalie Delisle :

Professeur des écoles et romancière du réel, elle démontre un réel talent dans ses romans ainsi que dans ses carnets de voyage pour enfants réalisés de manières ludiques et pédagogiques.

Biographie – Liens ICI 

Henri-Paul Caro :

Après avoir fait sa carrière au Ministère des finances, il consacre sa retraite à des activités culturelles et à l’écriture. Auteurs de plusieurs romans, il s’attache à dépeindre des existences remarquables et inexplicables, réelles ou fantasmées. Il apprécie aussi les situations confuses et inquiétantes que l’on retrouve dans ses thrillers.

« La robe noire » Éditions Weblim

Que deviennent les larmes que l’on n’a pas versées ?

La question n’aurait pas dû concerner Anne Guillaume, la jeune fille charmante devenue la femme attirante que le temps, jusque-là, n’avait pas égratignée.

Une brillante carrière d’avocate d’affaires internationales ; puis la rencontre de Julien Fraysse. Une existence qui revêt tous les habits du bonheur : la vie dans un Extrême-Orient coloré et épicé ; puis l’Australie en forme d’Eden offert aux arrivants.

Les larmes que l’on n’a pas versées ? Comme souvent, la voie de l’insouciance heureuse longe, sans inspirer de méfiance, le chemin des plus lourds nuages ; jusqu’au croisement où se révèlent les destins.

Anne et Julien vont être pris dans le tourbillon de trois mondes : ceux des affaires politiques et du commerce international des armes, et celui de la Justice lorsqu’elle décide de voir clair dans les deux premiers milieux. Il en résulte un mélange aussi instable que dangereux.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Le Kouddar :

Poétesse depuis toujours, l’écriture est sa respiration. Elle a peu à peu intégré les milieux littéraires et les itinéraires d’artistes pour des performances poétiques où sa sensibilité peut éclore librement.

« La rage du peuple et sa beauté » Yil Édtions

Le poète est un questionneur : en interrogeant
la douceur il pose aussi des mots qui font
réfléchir… Tant dans ses ressors sombres que
lumineux, l’auteur défend ici une unique cause,
celle de la vie ; et espère dompter ne serait-ce
qu’une minute la fureur du monde.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

C:\Users\francoise\Pictures\festivals\historique des festivals\Festival 2017\2017 10ème anniversaire\berlioz curlet.jpg

Jacques Berlioz Curlet

Grand amateur de littérature classique et moderne, il a déjà publié un grand nombre de livres dont la plupart sont à caractère historique

« Voyages au-delà des couleurs et des mots »

Bel ouvrage à quatre mains invitant au voyage et au rêve édité par le photographe Yves Phelippot en collaboration avec le poète Jacques Berlioz Curlet :

Le livre se propose de créer un dialogue riche de perspectives entre la musicalité de la langue poétique et celle du langage des images. Toujours ouvrir, toujours susciter des convergences entre les différentes formes d’expression artistique, échanger puis rebondir sur les chemins que seul l’Art peut révéler.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Jack Feret

Passionné par l’écriture depuis longtemps, et après une carrière internationale dans une banque de financement, il écrit de nombreux livres de sciences fiction qui remporte un important succès auprès des connaisseurs cette littérature ou l’imaginaire s’associe à la science.

« Wormhole » Annaeditions

Le sort en est jeté. Exoone est parti vers une destination inconnue, malgré les efforts du COL pour suspendre le compte à rebours. Tatiana et son équipe d’intervention n’ont pu échapper à cette fatalité. La jeune physicienne constate que personnes et événements sont souvent très différents de ce qu’elle avait rêvé. Mais son « Interlocuteur » est bien là. Il se rappelle à elle tantôt avec une voix synthétique masculine, tantôt avec une vraie voix de femme. Quel sort réserve-t-il au genre humain, condamné à une prochaine disparition sur une planète bientôt stérile ? Pourquoi refuse-t-il aux humains de quitter le système solaire ? Et quelle est donc cette terrible mission qu’il réserve à Tatiana ? Sauvera-t-elle la Terre et l’Homme ?

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Facebooktwitter

Animations Dictée – Philo

 

                                                                           

                          MARDI 10 MARS à 14h15                                                      

                            « LA DICTÉE »    

 

 pour faire marcher ses méninges dans un climat de grande cordialité

 

    

 

Salle de l’association  Parc du château Maguier  Thénac  

 //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

                         JEUDI 19 MARS  14h30

                                « CAFÉ PHILO »

 

pour réfléchir et échanger sur  LA CONNAISSANCE 

 

 

 

Epicerie – Bar « le commerce » à Thénac   .(attention le magasin sera fermé il faudra donc faire le tour et entrer par la porte arrière)

 Une consommation par personne obligatoire

 

                                   La participation à ces ateliers est gratuite

                                           

                                             

Facebooktwitter

Chemins d’artistes

Chemins d’artistes

Les artistes sont des partenaires indispensables pour le festival. Ils sont chaque année, nombreux, issus de domaines très différents. Ils ont tous la mission magnifique de faire naitre l’émotion, de transcender la réalité et de faire entendre les beautés du monde

Les peintres, photographes et artisans d’art

Philippe Bichon

 Les crayons affûtés par des années d’architecture, il aime découvrir le monde un carnet à la main. Celui-ci devient un lien et un moyen d’échange avec les gens croisés sur la route. Les carnets sont publiés, fidèles aux originaux, avec la spontanéité du récit et des illustrations qui séduisent ses fidèles lecteurs.

« Carnet de route : Ouzbékistan et Tadjiskan » Bleu Éditions

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 

 

Simon 

Peintre et écrivain voyageur, il explore l’autre visage du monde : Inde, Chine et Cambodge.. Il accompagne ses textes de magnifiques peintures à l’encre sépia. On retrouve ainsi sa philosophie du voyage et son empathie pour les peuples qu’il rencontre.

«  Angkor, le sourire du temps » Éditions Akinomé

Bande annonce du livre 

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 

Nicolas Jolivot

 Le voyage fait partie de sa vie depuis longtemps. L’Asie, celle des mégalopoles comme celle des campagnes reculées, l’attire particulièrement. L’illustrateur voyageur aime plus que tous ces gens du quotidien croisés au « hasard des rencontres » où il se laisse porter par le voyage. Ses carnets de voyages sont superbes et plusieurs fois primés.

« Japon à pied sous les volcans » Éditions Hong Fei

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 

Samuel Chardon 

Passionné par le dessin, il entreprend des études graphiques. Depuis plusieurs années, sa passion du voyage se conjugue avec son travail d’illustrateur pour créer une belle collection de carnets de voyages Son dessin, joyeux et très coloré, en rend la lecture très agréable.

« Voyages en Italie » Éditions du chardon migrateur

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Nirina Ralantoaritsimba

Docteur en littérature, linguiste et peintre. Elle pratique l’art abstrait et celui de l’improvisation picturale. Elle est aussi auteur de pièces de théâtre de longs métrages, de nouvelles et de romans.

« Nous sommes les ancêtres de ceux qui ne sont pas encore nés » Autoédition

Biographie – Liens ICI 

 

Véronique Popinet:

Artiste photographe, formée au photojournalisme, elle pratique une photographie documentaire et humaniste. .Elle s’intéresse à la transmission des savoirs et au quotidien des gens.

Elle nous présente son livre sur le safran « l’épice de la lumière » son histoire, sa culture et son utilisation.

« Safran » Éditions Edisud

Biographie – Liens ICI 

Christiane Caro 

Elle pratique la reliure d’art à l’ancienne et en fera des démonstrations devant le public.

Les auteurs de BD

 

 

David Charrier 

Dessinateur et coloriste de bandes dessinées.
formé à l’École nationale supérieure des arts déco, il devient professeur de dessin.

«Les portes du temps » Éditions le 3ème Homme

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Thibault Lambert:

Influencé par son pays natal la Belgique, tout l’inspire : l’amour, les voyages, la maladie, les rencontres. Il acquiert sa formation artistique à l’’institut Saint-Luc à Bruxelles, Après un long voyage en Amérique du Sud, il décide de le retranscrire en BD sous le titre : 

« Les Lambert en voyage »Éditions des ronds dans l’O

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

 

Les artistes plasticiens et des arts de la rue

 

PERFORMANCE ARTISTIQUE : le mur des mots

Nirina Ralantoaritsimba

Artiste aux multiples talents, elle aime, pratiquer l’improvisation picturale. Durant tout le festival, elle invite le public à suivre sa création de peinture sur mur. Il s’agira de calligraphier une phrase extraite du livre de David Sarnac « Rejoindre les archipels». Funambule du trait, le calligraphe fait apparaître des signes et des traces issues de diverses cultures. Le public du festival pourra ainsi, en direct, assister à cette performance graphique et artistique. (Nirina sera aidée dans sa tâche par sa sœur Héloïse).

Masques afro-burlesques

 

Carine Picotin

Expositions et création de masques

 

Artiste aux multiples talents, elle adore détourner les objets et leur donner une seconde vie. Adepte de la « récup » et de l’imagination créative, elle présentera une exposition de masques afro-burlesques et animera de nombreux ateliers  artistiques durant le festival.

 

Liens ICI 

Facebooktwitter

Les sciences vers un monde durable et économe

Les sciens vers un monde durable et économe

Les sciences vers un monde durable et économe

La recherche scientifique reste le fondement indispensable des évolutions futures. Dans le domaine environnemental tout ou presque reste à inventer à comprendre et à mettre en place. En plus, à la vitesse où galopent les détériorations écologiques et climatiques, c’est une course contre la montre qui se joue.

Le festival s’honore de recevoir chaque année des scientifiques, qui apportent au public un éclairage objectif et de précieux outils de compréhension

Raphäel Domjan

Invité d’honneur, une rencontre d’exception !

Conférence : « Mes routes solaires » 

Samedi matin 28 mars / 10h salle Hélène Neveur 

Entrée libre et gratuite

Explorateur et écologiste, il est à l’origine du 1er tour du monde avec l’énergie solaire à bord d’un catamaran. Il a également effectué la 1ère navigation solaire dans le Grand Nord Canadien. Expert mondialement reconnu dans le domaine de la mobilité électrique et des énergies renouvelables, il préside la fondation Planet solar qui s’engage dans la lutte contre les changements climatiques, la protection de l’environnement et pour la promotion de l’énergie solaire. Initiateur de ce formidable projet, il s’apprête à prendre les commandes d’un avion solaire qui effectuera son premier vol dans la stratosphère !

« Pionniers et aventuriers de l’énergie solaire » Éditions Favre

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

 

Alain Persuy 

Forestier et écologue, il est auteur et conférencier sur les grands thèmes de l’environnement. Membre des Directoires des forêts, de France Nature Environnement, et de l’agence de la biodiversité. il mènera les débats autour du film « Terra »  de Yann Arthus Bertrand ( réservation possible ICI  )  et proposera une conférence sur la biodiversité.

« A la découverte de la France sauvage » Édition Sang de la Terre

Biographie – Bibliographie  – Liens ICI 

Bernard Rio 

Journaliste et écrivain il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages et lauréat de plusieurs prix. L’histoire, le légendaire et le sacré sont ses domaines favoris. Il a étudié de manière exhaustive et savante les différents types de chemins de campagne.

« Les chemins de France » Éditions Ouest France

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 
Facebooktwitter

Les routes de la paix

Les routes de la paix

Les routes de la paix sont celles qui devraient relier le monde. Pourtant, elles sont les plus difficiles à créer et à suivre

L’humanité aspire depuis toujours à vivre dans un monde plus heureux et plus pacifique. Mais les clivages religieux, raciaux, ethniques, financiers et commerciaux l’ont entraîné dans une spirale de guerres et de conflits qui ont entachés l’histoire. Nous nous posons à ce sujet une question fondamentale : comment et pourquoi, de la préhistoire à nos jours, les hommes se sont-ils fait la guerre ? Est-ce liée à la culture humaine est-ce donc inéluctable ??

Marek Halter, est un inlassable combattant pour la paix, les droits de l’homme et la liberté d’expression. Tout au long de sa vie, sur les routes du monde, il a mené ce combat avec son talent, son charisme et sa capacité à créer des liens avec des personnes que tout semble séparer.

Dans ses mémoires, à chaque étape de ce destin unique, on croise ceux qui ont fait l’histoire du 20ème siècle : Che Guevara, Poutine Jean-Paul II ou encore Yasser Arafat et Staline. A chaque instant aussi on perçoit la puissance de son combat

Il a l’habitude de dire « mon histoire est faite de l’histoire de tous les hommes » : une vie pleine d’aventures, d’action, de rencontres inattendues mais toujours une vie engagée et qui ne laisse aucune place à l’indifférence

Toute page de notre existence reste dans le Livre. Nul ne peut l’arracher. Elle continue, tout le long de notre vie, de nous tenter, comme le chant des sirènes chez Homère. Sauf que nous, pour y échapper, nous ne pouvons, comme Ulysse, ni nous ligoter avec des cordes au mât d’un bateau, ni boucher nos oreilles avec de la cire.

Grand entretien: «  Je rêvais de changer le monde »

Marek Halter, invité d’honneur 

Dimanche 29 mars/ à 10h. salle Hélène Neveur

Entrée libre et gratuite.

 

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 
Facebooktwitter

Les incroyables trajets des voyageurs

Les incroyables trajets des voyageurs

La notion de « terra incognita » est révolue, mais l’aventure est loin d’être finie ! C’est ce que démontre la nouvelle génération d’écrivains voyageurs. Chacun à leur manière, ils arpentent le monde pour en révéler les beautés insoupçonnées. Ils apportent toujours beaucoup au festival, avec leurs passions, leur goût pour les routes d’exception, et leur capacité à nous faire découvrir des ailleurs magnifiques.

Louis-Marie Blanchard :

Grand voyageur, Louis-Marie Blanchard a promené son regard, des Alpes aux vallées reculées des Andes et de l’Himalaya. Il a publié ses reportages dans Géo, Terre Sauvage, Grands Reportages, Trek Magazine et Le Monde. Amateur de récits de voyage et d’exploration, collectionneur averti, naturaliste passionné, il cultive son jardin dans la douceur angevine quand il n’arpente pas le globe.

« L’aventure des chasseurs de plantes »  Éditions Paulsen

Abondamment illustré de gravures et d’archives qui retrace, continent par continent, le long chemin parcouru par les plantes pour agrémenter nos parcs et nos jardins. C’est aussi un hommage à ces hommes intrépides qui payèrent parfois de leur vie leur passion pour nous permettre d’admirer les beautés offertes par la nature. (source Éditions Paulsen  )

Biographie – Bibliographie  ICI 

Florence Archimbaud :

Grande voyageuse. en compagnie de Sylvie Massart, elle a fait un tour du monde en vélo qui a duré 5 ans et parcouru la Laponie en ski pendant la nuit polaire dans une ambiance hostile et envoûtante.

« Cap nuit, marcher dans la nuit polaire » Éditions Pieds Plumes

« Avez-vous déjà voyagé dans un moment plutôt que dans un lieu ? Marchez avec nous et vous découvrirez que dans l’obscurité, on ne voit pas moins, on voit plus et plus loin. Rencontrez la nuit. Rallumez les étoiles ! »

Quand aventure rime avec poésie, Sylvie Massart et Florence Archimbaud sont prêtes à partir. Suivez leur périple en Laponie où elles ont parcouru quatre-cent-cinquante kilomètres à ski pendant la nuit polaire. Les quatre-vingts-cinq mots et les nombreuses illustrations qu’elles ont choisis pour évoquer cette ambiance à la fois hostile et envoûtante, vous feront passer du frisson à l’émerveillement. ( source Éditions Pieds Plumes)

Biographie- Bibliographie – Liens  ICI 

Stève Lucas :

Voyageur et réalisateur de documentaires, il devient paraplégique accidentellement, Après un long séjour dans un centre de réadaptation, il décide de reconstruire sa vie autour de sa passion du voyage. Un extraordinaire parcours humain, à n’en pas douter

« Ce jour-là, c’était la nuit » Nouvelles éditions Bordessoules

« Vous ne marcherez plus, mais vous avez de la chance, il vous reste votre tête et vos deux bras. » C’est par cette phrase étrange, prononcée par un médecin, que Stève Lucas découvre qu’il est paraplégique après une chute dans sa grange.
Ce voyageur qui a fait le tour du monde à vélo retrace ici l’aventure de ses jambes perdues, comme on relaterait un nouveau voyage.

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Claude Chalabreysse :

Animateur, conférencier, rédacteur de presse et écrivain, il est devenu un écrivain voyageur passionné. Parallèlement il anime de nombreux ateliers d’écriture pour adultes et enfants.

« Au cœur de l’Iran » Éditions Voyages et Compagnies

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Marc Wiltz :

Il a toujours eu deux passions dans l’existence : les livres et les voyages, ce qui l’a amené à créer les Éditions Magellan pour les conjuguer. Écrivain cultivé et engagé, il est un excellent observateur de civilisations.

« Le lotus rouge » Éditions Magellan

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Allaert Lodewijk :

Écrivain voyageur et grand sportif, il entreprend plusieurs expéditions originales. Il s’en inspire pour écrire des livres sensibles, salués par la critique et récompensés de prix littéraires. Récemment, il a entrepris la traversée totale des Carpates, la principale chaine de montagnes de l’Europe centrale

« Carpates la traversée de l’Europe sauvage » Éditions Transboréal

Liens ICI 

Jean-Paul Naddeo :

Témoin des riches heures de l’édition française, il y a fait une longue carrière dans les maisons d’édition les plus prestigieuses, comme Hachette ou Larousse, passant de la direction générale au management ou à la promotion. Il est aussi un grand voyageur, motard passionné et amateur de voitures anciennes.

« Éternelle route 66 »  Éditions Grund

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Stéphane Marais :

A 40ans il plaque tout, durant 4 ans, pour partir en famille faire le tour du monde. Le livre issu de ce voyage recevra le prix René Caillé. La famille continue de voyager et assure la promotion des aventuriers avec un festival annuel

« Trois enfants autour du monde » Autoédition

Biographie – Liens  ICI 

Marie-Claude Pisquet :

Elle aime les voyages, les nouveaux paysages, et par-dessus tout l’île de Madagascar et les peuples qui y habitent. Impuissante, elle y constate un désastre écologique qui atteint gravement la riche biodiversité de cette île magnifique.

« Aux temps des horloges » Éditions Édilivre

Biographie – Bliographie – Liens ICI 

Facebooktwitter

Roulez jeunesse !

Roulez jeunesse ! 

Le festival reçoit des auteurs et illustrateurs de livres et albums destinés à la jeunesse

La littérature jeunesse joue un rôle très important dans la construction de l’enfant car elle lui permet à la fois de rêver, de se questionner et d’échanger…

Si le rôle de l’école est primordial pour développer la lecture, la rencontre entre les enfants et les auteurs et illustrateurs, lors d’une manifestation littéraire est très importante pour développer le goût de lire.

Marc Daniau 

 Auteur illustrateur contemplatif passionné par le dessin,il a réalisé une quarantaine d’albums. Affichiste de théâtre et fin portraitiste, il a illustré notamment des textes d’Henri Gougaud. Édités par des maisons prestigieuses, ses livres sont souvent sélectionnés par le concours des Incorruptibles gage de grande qualité.

« Adi de Boutanga » Éditions Albin Michel

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 

Hélène Kérillis

 Après des études de lettres classiques et d’art plastique, elle s’oriente vers la littérature jeunesse. Tout ce que les hommes ont inventé, découvert ou imaginé l’intéresse. Elle ouvre pour les enfants des voies riches et originales vers le patrimoine et toutes les formes d’expression artistique.

« Le Tamafumoir et la magissorcière » Éditions Léon

Biographie – Bibliographie – Liens  ICI 

Nane et Jean-Luc Vezinet

 Conteurs, ils ont recueilli des histoires et légendes en provenance de diverses régions du monde. Ils aiment aussi raconter la vie de personnages dont la vie est marquée par le voyage tel Jack London.

« Okavango, le fleuve qui jamais ne trouva la mer » Éditions Circonflexe

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Daniel  Pagés

  Auteur jeunesse militant et éducateur, il écrit des contes et des romans porteurs de sens, qui font découvrir aux jeunes lecteurs des aventures à vivre et une somme de rêves à partager.

« Des cris dans l’écume » Yacca Éditions

Biographie – Bibliographie – Liens ICI 

Calista Moon 

 Enseignante en lettres, elle adore les univers fantastiques qu’elle fait partager aux enfants.

« Jack et l’ile du crane »  Terres rouges Éditions

       

Jérôme Monzein

 Depuis plus de 20 ans, c’est un artiste de rue confirmé qui aborde maintenant, l’art du conte. Ses histoires, participatives, musicales et drôles, emportent petits et grands dans un univers merveilleux. Il vient de sortir ses premiers livres pour enfants.

« La puce et le pou » et « L’homme qui a avalé une mouche » Autoédition

             

Marthe Castagneyrol

 Concernée par toutes les formes de peinture et d’art plastique, elle incite ses élèves à réaliser des expositions sur le thème du festival. Elle mène également de nombreux ateliers d’expression artistique durant cette manifestation.

      

 

Facebooktwitter

Festival 2020 : Routes du monde

Le festival 2020 nous mènera sur les

 Routes du monde

Les 27/28/29 mars 2020

Affiche Routes du Monde - Festival 2020 des 27/28/29 mars 2020

          

« Le soleil n’est jamais si beau que le jour où l’on se met en route »

Jean Giono

 Les routes du monde nous permettent d’explorer l’ailleurs, le lointain, le différent, l’étrange. A parcourir les routes et les chemins, à traverser les océans ou à gravir les montagnes, nous devenons plus humains. Ces multiples routes portent en elles l’idée d’une humanité guidée par la curiosité, le dialogue, l’envie de construire et de comprendre. Prendre la route c’est se rapprocher de l’équilibre, refuser l’ignorance et les discriminations. C’est aussi garder les yeux ouverts, mesurer les dangers et les risques encourus par notre planète et prendre conscience de ce que nous avons à faire pour la protéger.

Certaines routes sont devenues mythiques et ont joué un rôle important dans le développement de la planète : route de la soie, routes des mystérieuses épices, caravane du sel affrontant l’immensité du désert, route de l’or, route du thé etc… Il faut de bonnes raisons pour partir sur ces chemins inconnus, remplis de dangers, au rythme lent des bêtes de somme et de la marche, ou pour affronter les risques d’une longue traversée en mer. Pourquoi, pendant des siècles, des milliers d’aventuriers sont partis, attirés par l’appât du gain ou pour connaître le vertige d’une vie hors du commun ? Nomades, marchands, ambassadeurs, pèlerins, ils se croisent, font un bout de route ensemble, se séparent. À travers eux, non seulement les marchandises, mais les idées, les religions, les techniques se rencontrent et se transmettent et font ainsi évoluer le monde.

La route du thé

 

De manière plus intime, les routes peuvent aussi mener les hommes vers des concepts philosophiques, mystiques, humanistes ou artistiques.

Chemins de pélerinage : St Jacques de Compostelle

Quand il faut sillonner les continents, franchir les océans et même s’aventurer dans le cosmos, tous les moyens de déplacements sont possibles, de la marche originelle aux moyens techniques les plus sophistiqués. Dans ce domaine, tout notre espoir d’un monde économe et durable reste à construire.

Toujours, au bout des chemins, se trouvent les hommes avec leurs civilisations et des modes de vies, si divers et si complexes. Prendre la route c’est aussi découvrir le vivant : paysages, faune et flore. Cette biodiversité est souvent pillée et gravement menacée par les besoins insensés des hommes !

Fleur sur asphalte - La vie malgré tout -

Sur les routes du monde, on voit les plus magnifiques spectacles de la nature mais on prend aussi conscience de la fragilité de ces merveilles. Prendre la route est donc un exercice salutaire d’ouverture au monde, de tolérance mais aussi une incitation à agir et à nous engager.

nuage de mots  festival L'Écriture prend le large :  Routes du monde des 27/28/29 mars 2020

Facebooktwitter