Les artistes du bois

Ils ont en commun une connaissance fine des bois : caractère esthétique, critères de sélection des essences, degré d’hygrométrie, nervures capables de véhiculer le son, parfum, souplesse… Le rapport au bois de l’artiste est sensuel, empreint de respect et d’enthousiasme.

Vincent Keyloun, objets d’arts créés à partir de bois flottés

Nathalie Javaloyes : sculptures sur douelles, utilisées par les tonneliers

Site ICI 

Ulrike Hanser : fabrication de petits meubles à partir de bois de récupération

William Marrier : tourneur sur bois de nos régions

Site ICI 

Violette Couturier carnets et grimoires avec reliure copte

Expositions en continu ( sous les tivolis ) 

Entrée Libre

 

Facebooktwittergoogle_plus

Les forêts de l’enfance

C’est dans les légendes sylvestres qu’un nombre important de récits pour les enfants trouvent leurs racines. Fées mystérieuses, joyeux farfadets, faunes inquiétants… La forêt serait peuplée d’innombrables créatures au gré de l’inspiration des auteurs. La beauté et la poésie de leurs créations font toute la richesse du livre de jeunesse.

Christos

Apres avoir été musicien, il se met à écrire des histoires pour les enfants. Auteur prolixe (30 albums édités), il parle de tout avec les enfants, sans tabou et toujours avec humour. Plusieurs de ses livres sont adaptés pour la scène par des compagnies de théâtre. 

Site  ICI 

Page Facebook ICI 

Sophie Swag

Dans ses écrits, elle mêle sa passion du Moyen Age, le fantastique et une parfaite intégration du patrimoine historique de la Charente Maritime.

Site ICI 

Page Facebook ICI 

Suzanne Max

Après une carrière d’enseignante elle se lance dans l’écriture de romans pour enfants autour du personnage Liann. Il s’agit de délivrer en douceur un message fort de respect de l’environnement et de la biodiversité. Elle est aussi directrice de collection et Présidente d’un jury de prix littéraire.

Page Facebook ICI 

Gwenaëlle Alrique

Baignée dans la monde de l’enfance et mère de trois enfants, elle prend plaisir à se plonger dans des histoires merveilleuses, qu’elle aime partager. Rêves et réflexions, sont au bout du chemin pour les enfants lecteurs.

Site ICI 

Pierre Cousin

Apres des études de géographie, il devient enseignant spécialisé. Il écrit depuis toujours, peint à l’encre et participe à plusieurs expositions d’art contemporain. C’est un amoureux de la nature et il éprouve une véritable passion pour les arbres. Ecriture engagée et dessins délicieux, sont au programme de ses livres.

Camille Azeny

Etudiant en histoire, il entame ensuite une carrière professionnelle qui l’intéresse peu. Passionné de littérature, il publie un roman chaque année variant les styles, du récit fantastique à l’enquête policière

Site ICI 

Page Facebook ICI 

Jérôme Monzein

Depuis plus de 20 ans, c’est un artiste de rue confirmé. Depuis plusieurs saisons, il aborde avec succès l’art du conte. Ses histoires, participatives, musicales et drôles, emportent petits et grands dans un univers merveilleux.

Site ICI 

Page Facebook ICI 

Marthe Castagneyrol

Passionnée par toutes les formes de peinture et d’art plastique, elle incite ses élèves à réaliser des expositions sur le thème du festival. Elle mène également de nombreux ateliers d’expression artistique durant cette manifestation.

Site ICI 

Page Facebook ICI 

Facebooktwittergoogle_plus

Georges Feterman, Invité d’honneur

Georges Feterman, invité d’honneur

*Un scientifique prestigieux : professeur agrégé de sciences de la vie et de la terre, enseignant à l’Université de Paris-VII,

*Un passionné par la nature depuis toujours et profondément engagé pour la cause des arbres : Président de l’association « A.R.B.R.E.S. » (Arbres Remarquables, Bilan, Recherche, Etudes et Sauvegarde) militant pour des recherches en profondeur, biologiques, historiques ou folkloriques, sur les arbres remarquables en donnant appui et aide à tous ceux souhaitant les sauver.

*Un auteur prolifique de nombreux livres pour adultes et enfants sur les arbres les paysages et le fonctionnement de la nature

* Un homme engagé aux côtés de Francis Hallé

L’association A.R.B.R.E.S est née en 1994, de la rencontre de trois passionnés, Yves-Marie Allain, ancien directeur des cultures du Jardin des plantes de Paris, Robert Bourdu, physiologiste végétal, et Georges Feterman.

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de milliers d’arbres sont labellisés. Le label « arbres remarquables » est une reconnaissance morale qui joue un rôle protecteur. Plusieurs raisons conduisent à la distinction d’un spécimen ou d’un ensemble d’arbres : un âge ancien, une dimension exceptionnelle de par la circonférence ou la hauteur, ou une forme originale. Certains arbres sont aussi remarquables car ils sont gardiens de faits historiques ou de légendes. Ces arbres remarquables ne le sont donc pas seulement par la force de la nature, mais aussi par des liens très forts avec les hommes qui les ont plantés, entretenus et aimés parfois depuis plusieurs générations.

Georges Feterman, Président de l’Association, a beaucoup travaillé et réfléchi à ces sujets avec FRANCIS HALLE .Côte à côte, grâce à des missions communes, ils veulent faire changer le regard trivial que nous portons sur les l’arbres : dans un verger ils sont censés produire des fruits et rien d’autre, en ville procurer de l’ombre, en forêt du bois.

En protégeant les vieux arbres remarquables, les deux hommes sauvent l’essentiel, c’est-à-dire les grands équilibres naturels. Comme Francis Hallé, Georges Feterman donne ainsi matière à réflexion sur l’impérative lutte, au niveau mondial, contre le massacre des forêts et la destruction des arbres qui se poursuit un peu partout dans le monde..

Ils affirment que nous devons, impérativement, regarder les arbres autrement et cesser de les contraindre uniquement aux exigences des hommes.

Dimanche 24 mars de 10h à 12h

Entrée libre
Exceptionnelle rencontre avec Georges Feterman

Projections, conférence et échanges

« Dernières nouvelles des arbres »

Georges Feterman fera le point sur les connaissances nouvelles et si surprenantes, qui révolutionnent notre approche des arbres, compagnons des hommes et incontournables acteurs des équilibres biologiques et environnementaux.

Possibilité de petite restauration bio  sur place à L’Escale

Facebooktwittergoogle_plus

COMMUNIQUÉ – COMMUNIQUÉ

Communiqué  de l’association « l’Écriture prend le large »

             Festival de Thénac des 22/23/24 mars 2019

                                 « Forêts du monde – Forêts des hommes »

Nous avons le regret d’annoncer que  Francis Hallé ne pourra participer à notre festival . Mais avec l’aide de celui-ci nous aurons comme Invité d’honneur un homme, scientifique prestigieux,  engagé à ses côtés , passionné par la nature et prondément engagé pour la cause des arbres .

Nous pouvons  donc  annoncer la venue à Thénac  de GEORGES FETERMAN .

Dimanche 24 mars 10h à 12h

Projections, conférence et échanges

Exceptionnelle rencontre avec Georges Feterman 

Invité d’honneur
Facebooktwittergoogle_plus

Les ateliers artistiques

Le festival accueille chaque année de nombreux artistes : illustrateurs, peintres, photographes, carnettistes de voyage, dessinateurs de BD, artisans d’art autour du bois etc…

Le thème du bois et de la foret se prête particulièrement à notre envie d’observer la nature, de l’admirer, de la comprendre et pourquoi pas de la représenter.

Durant le festival seront organisés deux ateliers artistiques ouverts à tous, sans aucune formation préalable au dessin ou à la peinture. Rien que du plaisir !

Participation de 10 euros/Places limitées/ Inscriptions préalables très fortement conseillées

Contacts au 05 46 92 68 57/ nadine.306@hotmail.fr

Apporter carnets ou feuilles de dessin et, au choix, crayons, pastels, aquarelles, feutres, stylos etc…

Samedi 23 mars de 10h30 à 12h

Lauriane Chevalier, artiste illustratrice,

propose une initiation au dessin naturaliste.

Dimanche 24 mars de 10h30 à 12h

Cendrine Bonami –Redler, carnettiste de voyage

propose un atelier original :

« De l’herbe à l’arbre, comment dessiner le végétal »

Facebooktwittergoogle_plus

Frères des Arbres

Film « Frères des arbres »

                         de Marc Dozier et Luc Marescot 

Samedi 23 mars 2019 à 21h salle Hélène Neveur à Thénac

en présence d’un membre de l’équipe de tournage

Entrée 8 euros/ prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

Chef papou originaire de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Mundiya Kepanga est un enfant de la forêt, né sur le tapis de feuilles d’un ficus séculaire. À la façon d’un conteur traditionnel, il partage son amour de la forêt avec poésie et dévoile l’étendue de la déforestation qui s’est dramatiquement accélérée dans son pays au cours des dernières années. Nous le suivons au cours de son parcours de défenseur de l’environnement qui le mène de son village aux plus grandes rencontres internationales. C’est ainsi qu’il devient un ambassadeur de la forêt et une voix des peuples autochtones.

En offrant au Musée de l’Homme sa plus précieuse coiffe, il porte son message dédié à tous les hommes de la planète : sa forêt est un patrimoine universel qui produit l’oxygène que nous respirons tous et qu’il faut sauvegarder. Un appel à protéger les forêts primaires du globe qui nous rappelle que nous sommes, tous, les frères des arbres.

Ce film a remporté de très nombreux prix. Il est l’œuvre d’une équipe remarquable dirigée par deux des plus grands cinéastes documentaristes d’aujourd’hui :

MARC DOZIER et   LUC MARESCOT

Facebooktwittergoogle_plus

Le Temps des forêts

 Film « Le temps des forets»

de François-Xavier Drouet 

Vendredi 22 mars 2019 à 20h30 salle Hélène Neveur à Thénac

en présence :

* d’Alain Persuy, scientifique, naturaliste et forestier

*des représentants de Futurobois (interprofession de la filière forets bois

* de Fransylva (syndicat des forestiers privés)

Entrée 8 euros / prix spéciaux pour les deux films des vendredi 22 et samedi 23 mars

Réservations possibles au http://salondulivrethenac.fr/reservations/

ou    nadine.306@hotmail.fr

Informations au 05 46 92 68 57

 

Il flotte une atmosphère de mort latente, dans le documentaire de François-Xavier Drouet, sobrement intitulé Le Temps des forêts. Les arbres sont bien là, en France, mais cette verdure rassurante est pourtant inquiétante Le danger, explique François-Xavier Drouet, n’est pas la déforestation mais la « mal-forestation»: on ne laisse plus le temps aux arbres de grandir. On plante ceux qui poussent le plus rapidement en vue de les couper le plus vite possible. Dans cette course à la compétitivité, qui se conjugue avec l’engrais, le sapin sort gagnant. C’est de la monoculture au détriment de la biodiversité. C’est le «désert vert»

Ce film a reçu, en 2018 le Grand Prix à la Semaine de la critique du Festival de Locarno, Le Temps des forêts proposé par le festival de Thénac est un film engagé On apprend qu’un arbre a besoin de temps, disons quarante ans, pour puiser sa force dans le sol. Ce n’est qu’ensuite qu’il peut « lui » rendre à son tour des éléments nutritifs

Rempli d’images imposantes, ce documentaire clairvoyant révèle à quel point la production du bois et l’exploitation forestière sont des sujets d’intérêt général qui conditionnent d’ores et déjà les paysages et l’environnement du futur.

François-Xavier Drouet est un grand cinéaste documentariste. Diplômé en sciences politiques et en anthropologie, il a ensuite suivi des formations de haut niveau dans la réalisation documentaire et de création

 

Facebooktwittergoogle_plus