Appel à soutien

 

L’association « L’écriture prend le large », créée en mars 2011 réalise des actions culturelles en milieu rural et périurbain et s’engage sur des valeurs humanistes ouvertes sur le monde.

Pour défendre ces valeurs l’association s’appuie sur :

  • Son Festival Littéraire et Artistique de THENAC qui accueille tous les publics, de tous les âges et de toutes les origines socioculturelles, ceux-ci y trouvent leur bonheur : livres, films, expositions, conférences, spectacles, animations. Une cinquantaine d’auteurs et d’artistes y apporte les lumières du monde et les valeurs qui nous sont proches

En 2020, les 27/28/29 mars, se déroulera sa 13ème édition.

Plusieurs caractéristiques en font sa richesse :

          Entrée libre et gratuite.

          Depuis toutes ces années, vous avez pu rencontrer et écouter plus de 600 invités de grande qualité. Ecrivains, artistes, grands voyageurs ou scientifiques.

Citons entre autres: Axel Khan, Yasmina Khadra, Olivier Weber, Isabelle Autissier, Benoit Reeves ou encore, Hervé le Treut.

          De nombreuses animations qui plaisent à tous les publics vous sont proposées : projections de films, conférences, ateliers artistiques, rencontres littéraires, animations enfants.

  • Des actions pour le jeune public – lecture pour les « touts petits » les bébés-nounous – journal Librius – atelier théâtre  – concours de nouvelles illustrées – atelier intergénérationnel avec l’EHPAD

 

  • Des actions culturelles –  concours de nouvelles – atelier d’écriture – cercle de lecture – atelier scrabble – Café-philo – Dictée – animations culturelles diverses (promenades, conférences …) – librairie éphémère de la Foire aux fleurs

Une équipe solide et totalement bénévole assure, pour vous, le fonctionnement de l’association « L’Écriture prend le large »

                                Si vous portez les mêmes valeurs que nous.

                                Si vous souhaitez que tout cela perdure.

                                Nous vous invitons à devenir lun de nos donateurs.

 

N’hésitez pas à nous soutenir vous pourrez le faire  de 2 façons  

 –   soit en envoyant un chèque avec notre COUPON-DON

 –   soit par CB  

Propulsé par HelloAsso
 
 
nous avons besoin de votre soutien
Sans lui nous ne pourrions exister !
N’hésitez pas à faire un don !

MERCI !

Facebooktwitter

Festival 2020 : Routes du monde

Le festival 2020 nous mènera sur les

 Routes du monde

Les 27/28/29 mars 2020

Affiche Routes du Monde - Festival 2020 des 27/28/29 mars 2020

          

« Le soleil n’est jamais si beau que le jour où l’on se met en route »

Jean Giono

 Les routes du monde nous permettent d’explorer l’ailleurs, le lointain, le différent, l’étrange. A parcourir les routes et les chemins, à traverser les océans ou à gravir les montagnes, nous devenons plus humains. Ces multiples routes portent en elles l’idée d’une humanité guidée par la curiosité, le dialogue, l’envie de construire et de comprendre. Prendre la route c’est se rapprocher de l’équilibre, refuser l’ignorance et les discriminations. C’est aussi garder les yeux ouverts, mesurer les dangers et les risques encourus par notre planète et prendre conscience de ce que nous avons à faire pour la protéger.

Certaines routes sont devenues mythiques et ont joué un rôle important dans le développement de la planète : route de la soie, routes des mystérieuses épices, caravane du sel affrontant l’immensité du désert, route de l’or, route du thé etc… Il faut de bonnes raisons pour partir sur ces chemins inconnus, remplis de dangers, au rythme lent des bêtes de somme et de la marche, ou pour affronter les risques d’une longue traversée en mer. Pourquoi, pendant des siècles, des milliers d’aventuriers sont partis, attirés par l’appât du gain ou pour connaître le vertige d’une vie hors du commun ? Nomades, marchands, ambassadeurs, pèlerins, ils se croisent, font un bout de route ensemble, se séparent. À travers eux, non seulement les marchandises, mais les idées, les religions, les techniques se rencontrent et se transmettent et font ainsi évoluer le monde.

La route du thé

 

De manière plus intime, les routes peuvent aussi mener les hommes vers des concepts philosophiques, mystiques, humanistes ou artistiques.

Chemins de pélerinage : St Jacques de Compostelle

Quand il faut sillonner les continents, franchir les océans et même s’aventurer dans le cosmos, tous les moyens de déplacements sont possibles, de la marche originelle aux moyens techniques les plus sophistiqués. Dans ce domaine, tout notre espoir d’un monde économe et durable reste à construire.

Toujours, au bout des chemins, se trouvent les hommes avec leurs civilisations et des modes de vies, si divers et si complexes. Prendre la route c’est aussi découvrir le vivant : paysages, faune et flore. Cette biodiversité est souvent pillée et gravement menacée par les besoins insensés des hommes !

Fleur sur asphalte - La vie malgré tout -

Sur les routes du monde, on voit les plus magnifiques spectacles de la nature mais on prend aussi conscience de la fragilité de ces merveilles. Prendre la route est donc un exercice salutaire d’ouverture au monde, de tolérance mais aussi une incitation à agir et à nous engager.

nuage de mots  festival L'Écriture prend le large :  Routes du monde des 27/28/29 mars 2020

Facebooktwitter